Qui suis-je ?

Bonjour, je m’appelle Eliane Hébert..je me lance dans l’aventure du bloggingeliane2

pour raconter, partager, échanger, aider

des personnes qui comme moi ont un cancer et qui souhaitent devenir acteur de leur guérison ou plutôt de leur “mieux-être” car mes oncologues me le répètent suffisamment

“on ne guérit pas du cancer, on le contient”.

Je ne sais pas où je vais…mais j’y vais avec enthousiasme.

N’hésitez pas à me laisser vos messages, vos commentaires pour m’aider à mieux vivre le cancer…

N’hésitez pas à participer, à agir pour mieux vivre votre cancer…

à très bientôt…

Eliane

Commentaires (50)

  1. Cathy

    Je suis très fière de toi… Avec tout mon amour.

    Répondre
  2. Chantou

    Eliane vous avez tout mon soutien! Je souhaite de tout coeur que vos défis se réalisent
    Amitié

    Chantou

    Répondre
  3. Christian

    Bonjour Eliane ,
    Il y a quelques jours , j’ai découvert, que contrairement a ce que vous dites ,
    on peut guérir du cancer , et pour preuve j’ai entre les mains un bouquin qui donne une recette découverte par un moine dans un bidonville brésilien il y a déja des dizainez d’années , avec a l’appui de trés nombreux témoignages de
    personnes guéris par cette recette , quel que soit le cancer… .
    Si cela vous dit , je peux vous donner également un blog ou vous trouverez
    encore et encore , beaucoup d’autres témoignages de personnes ayant utilisé ou utilisant cette recette …
    Je me tiens a votre disposition si vous voulez acquérir ce bouquin , pour déja vous faire une idée des résultats …
    Bon courage

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Merci Christian,

      N’hésitez pas à me communiquer vos informations.
      Cordialement,
      Eliane

      Répondre
      1. Christian

        Bonjour Eliane ,
        Je viena a nouveau vers vous pour vous donner plusieurs pistes ou vous pourez trouver des infos =
        De suite allez sur le site =http://aloearborescens-info.blogspot.fr , ou vous ferez la connaissance , si vous ne la connaissez pas ,d’une plante naturelle qui s’appelle l’Aloe Arborescens , qui guérit tous types de cancers.
        Ensuite allez sur ce site = http://www.ileauxplantes.com , ou vous y trouverez pour commencer le bouquin dont je vous ai parlé , de l’auteur du Père Romano Zago , qui a découvert il y a plusieurs dizaines d’années cette ” recette “avec de trés nombreux témoignages .
        Vous y trouverz bien sûr cette recette toute prête .
        Bon Courage
        Christian

        Répondre
        1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

          Merci à très bientôt…
          Eliane

          Répondre
      2. Daniele

        Bonjour je vous demande de l aide je sors moi même de un cancer du sein et la carte est mon mari qui a le cancer du poumon je ai parlé à l oncologie qui me à dit qu il ne vivrait pas jusqu’à la fin de la année 2016 mon mari ne le sais pas inutile de vous dire que cela est très dur son rêve est de faire une croisière mais voilà tout les deux en invalidité je ne ai plus le droit aux crédits nous n avons pas de argent de côté comment puis je réalisé son rêve merci

        Répondre
        1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

          Bonjour Danièle,
          Rien n’est simple Danièle avec le cancer. C’est même très compliqué mais pour vous offrir cette croisière, il va falloir faire appel aux amis, à la famille pour vous aider à réaliser ce rêve. Peut-être que vous trouverez tous ensemble de quoi réunir des fonds. Bon courage à vous deux.

          Répondre
  4. Lili

    De tout coeur avec toi.
    Je te souhaite de guérir malgré ce que peuvent dire les oncologues.
    Je crois au pouvoir de l’esprit sur le corps et tu as un mental tellement positif!
    Amicalement
    Lili

    Répondre
  5. Renata

    Quelle jolie photo tu as mis!
    Toute belle!

    Tu sais, moi je pense ceci, “c’est quoi gérir”? Quelque part tout le monde pourrait “guérir”…
    Quand on a un cancer on a peur qu’il y ait une fin, CAR on est concient qu’il y aura une fin…mais c’est idem pour tout le monde, sauf que malgre tout nous on a la chance de le savoir et cela nous permet de faire et voir les choses autrement.
    De profiter mieux de notre vie. Une sorte d’appel, du style : “reveille toi, vis, vis ta vie, ne la soubit pas”..

    Est ce que toi tu prends cela aussi de cette façon?

    bye bye
    Renata

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Bonjour Renata,

      Ta remarque est très juste. Avoir le cancer, c’est extrêmement douloureux quand tu reçois l’annonce…la chirurgie peut être lourde à vivre…peut fragiliser un couple, détruire ton image…La chimio et la radiothérapie te mettent à plat…ont des effets secondaires détestables…mais si tu te poses, si tu fais un TRAVAIL SUR TOI-MEME…si tu cherches les ressources, si tu te remets en question…Si ton envie de vivre est là, c’est UNE CHANCE…Et pour moi c’est le cas…TU PROFITES de chaque instant…Il y a un APRES et c’est à toi de le construire de toutes tes forces. Et cela me donne la pêche et me rend heureuse. Merci pour ta remarque…Oui nous allons tous vers une fin…mais nous ne savons pas toujours profiter de L’AVANT.
      Alors profitez tous de cet AVANT…Très bonne journée. Merci Renata pour ton commentaire…

      Répondre
  6. alex

    Top blog
    Je pense à la régénération du corps humain. La nature est bien faite.
    Et tes conseils simples et naturels amènent à juste titre à cette régénération.
    C’est évident.
    A bientôt
    Alex

    Répondre
  7. Chantal P

    Bonjour Eliane, comme tu le sais nous faisons partie de la même équipe de BlogPro. Je voudrais en quelques lignes t’apporter mon témoignage car j’ai été opérée d’un cancer du sein en 2006 puis une récidive en 2010. Ayant travaillé pendant plus de 30ans dans la relation “psyché-soma” je savais que j’étais actrice de ce qui m’arrivait et cela m’a valu de travailler à la fois sur le lien très “fusionnel” que j’avais avec ma maman et mes relations amoureuses ce qui me fait dire aujourd’hui que je peux nommer “mon premier cancer” et “le deuxième” – Ce serait trop long de détailler ici tout ce chemin mais aujourd’hui je me considère guérie GAI-RI et je te souhaite de tout coeur d’en arriver très bientôt à la même conclusion. Nous pouvons partager quand tu veux ! à très vite sur la Team – Bravo pour ce blog

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Bonjour Chantal,
      Merci pour ton soutien et à très bientôt…
      Cordialement,
      Eliane

      Répondre
  8. Sandrine

    Coucou

    Félicitations pour ton site
    Et mon jardin avec toutes ses plantes secrètes ??
    Franck a passé la débroussailleuse je me sentais coupable à chaque passage de lame ;) A bientôt

    Répondre
  9. Jean Pierre

    Bonjour Eliane

    Bravo pour votre enthousiasme et votre envie d’agir…
    Je suis sur que cela portera ses fruits…
    Vous pouvez aussi choisir d’aller plus loin dans les croyances et expérimenter la croyance que oui, on peut guérir!!!… les témoignage sont de plus en plus nombreux!… Que ce soit par des changements progressifs d’habitudes de vie ou par des processus plus spectaculaires, il existe aujourd’hui de sérieuses approches de super guérison…Le manque d’informations du milieu médical classique doit nous stimuler à forger notre propre chemin de guérison… et bravo pour votre initiative… Eliane, La Victoire est à vos cotés … car La Vie vous accompagne… Confiance en la Vie, Confiance en la capacité de votre corps à se régénérer…

    Répondre
  10. Brigitte Cesana

    Bonjour Eliane,

    Vous trouverez sur mon blog un article qui pourra vous aider dans votre lutte contre le cancer : http://brigittecesana.com/l%E2%80%99algue-bleue-afa-et-le-cancer/
    Si vous souhaitez plus d’informations, les analyses scientifiques, des témoignages, contactez-moi.
    Bon courage, amicalement

    Répondre
  11. Christophe

    Bravo Eliane,
    Manifestement, vous êtes la pionnière d’une nouvelle thérapie : la “blogthérapie”, ou thérapie par le blog qui permet de revisiter sa vie et de la réinvestir grâce à son blog !

    Merci de nous faire partager vos découvertes.

    Répondre
    1. Renata

      wuauu c’est genial Christophe, merci de nus partager tes infos!!!!

      Répondre
  12. Sarah

    Chère Eliane,

    En ce milieu du mois de juillet 2015, j’espère que vous vous portez bien.

    Je souhaite savoir s’il vous serait possible de m’accorder un peu de votre temps pour une petite interview via Skype ou par échange de mail car je réalise dans le cadre de mon master, une thèse en ce qui concerne les blogs créés par des personnes atteintes de cancer (ce qui me touche personnellement) dont le vôtre mon blog anti-cancer.

    Peut-être connaitriez-vous également d’autres personnes que je pourrais contacter?

    En vous souhaitant Bon courage et très bon rétablissement.

    Sarah

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Avec plaisir.

      Répondre
  13. Myriam

    Bravo Eliane,

    Tu es une femme courageuse et forte. Tu y arriveras.

    Myriam

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Merci, Myriam pour ton soutien.

      Répondre
  14. Christiane

    Bonjour Eliane,
    J’admire votre courage, je n’en ai pas autant ! Je viens d’acheter un extracteur de jus (Optimum 600), j’en suis très satisfaite et depuis 2 semaines de m’astreins chaque jour à faire des jus de légumes et de fruits pour mon mari qui a eu en février 2013 une gastrectomie totale pour une tumeur de stade IV. C’est en cherchant des recettes que je suis tombée sur votre site.Le médecin nous a aussi dit qu’avec un cancer aussi grave, avec ou sans traitement (chimio/radiothérapie) il récidiverait et c’est la peur au ventre que je vis en permanence. J’essaie de glaner sur internet tout ce qui pourrait nous aider. Je craignais beaucoup que ces jus empirent le phénomène de grosses diarrhées qu’il a depuis l’intervention, mais pas du
    tout et j’en suis vraiment contente d’autant plus qu’il n’a pas trop de difficulté pour les boire, car il a un problème de déglutition. Au moins quelque chose qui ne va pas trop mal ! Il prend un grand verre chaque jour en plusieurs fois. Amitiés à vous, bonne santé ainsi qu’à tous ceux qui écrivent.

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Merci Christiane pour votre témoignage. Je suis de tout coeur avec vous et votre mari. Les jus de légumes sont riches en oligo-éléments et vitamines, grâce à l’extracteur, il y a beaucoup moins de fibres donc plus digestes et assimilables. Bon courage à vous deux.

      Répondre
  15. aurelie

    Coucou Elianne,
    je viens de publier un article sur une boucle au piano. J’espère qu’il te plaira ! La boucle est libre de droit tu peux l’utiliser comme tu en as envie !!!
    http://1piano1blog.com/comment-samuser-avec-quatre-accords-piano/#more-1537
    A bientôt,
    Aurélie :)

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Merci Aurélie, je vais me lancer.

      Répondre
  16. Serge

    Bonjour Eliane Bonjour à toutes et à tous,

    J’ai trouvé cela sur le net 2 vidéos et un site

    Cure de cancer avec de l’huile de cannabis Joannes sauve sa vie !!sous titres francais.

    https://www.youtube.com/watch?v=oAiOFM82y4Y

    Comment produire l’huile médicinale de cannabis de Rick Simpson RSO

    https://www.youtube.com/watch?v=2bAeEN6ZuBQ

    Le site ********

    Le CANNABIS soigne le CANCER ! Les politiques et les labos pharmaceutiques le savent depuis plus de 40 ans !!!

    http://stopmensonges.com/brevets-a-lappui-le-cannabis-soigne-le-cancer-les-politiques-et-les-labos-pharmaceutiques-le-savent-depuis-plus-de-40-ans/

    Amicalement

    Serge

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Merci Serge pour ton amitié, mais tu sais j’attends davantage de témoignages avant de me lancer dans ce type de traitements. Je laisse à mes lecteurs la possibilitéde se faire une opinion. Tu sais, le cancer reste une chose compliquée à soigner. Des plantes miracles apparaissent toutes les semaines. Il m’est très difficile de vérifier la véracité de ces liens. Alors je ne les supprime pas, mais pour l’instant, ils ne m’ont pas convaincu. Amitiés.

      Répondre
    2. Nicole GROSS

      Je connais ue personne en rémission grâce à la sève de cannabis Indica, Sativa.
      Voir RICK SIMPSON sur Google. 4 ans quand est père de 3 enfants c’est bien.
      Je voudrais bien mais le cannabis, il faut le trouver en France. Allez aux USA : Colorado par ex. et j’en passe.
      Scandaleux la politique médicale en France qui ne fait aucunes recherches
      Voir tous les scandales sanitaires : vaccins et médicament qui m’on abimé le cœur : AVASTIN chimio dénoncé par le Pr Debré.

      Répondre
    3. GROSS Nicole

      Je connais aussi ces sites, comment veux tu aller au Portugal ou s’est autorisé, mais il faut trouver un médecin, un interprète et du temps pour se soigner,car on ne peut pas sortir avec les plantes.
      Je connais une personne aux Etas Unis qui est en rémission, mais le THC doit être ôté c’est la substance nocive du cannabis Indica.
      Le Sativex n’est toujours pas en vente à cause du prix. Autorisé en France pour les douleurs.

      Répondre
    4. Nicole GROSS

      Serge voir ma réponse.

      Répondre
  17. Henry

    Bonjour Eliane,

    Pourquoi ne pas essayer la méthode du Dr Glenn ROTHFLED qui injecter de la vitamine c en intraveineuse à ses clients en combinaison de leurs traitement usuels.
    Si vous parlez l’anglais vous pouvez visualiser ses conférences.

    Je vous embrasse bien fort et garder confiance.

    Amicalement

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Oui c’est aussi une possibilité. Merci Henry.

      Répondre
  18. Gus

    Bonjour, ou plutôt re bonjour,

    Je viens de découvrir ton blog.
    Et oh, horreur que vois-je ?
    Qu’est-ce donc que cette phrase ???????

    “on ne guérit pas du cancer, on le contient”.

    Tout médecin qui sort ce genre d’ineptie devrait être rayer de l’ordre des médecins !
    Comment veux-tu que les gens se soignent dans leur intention, si déjà on leur sème des idées de non guérison ?

    L’homme récolte ce qu’il sème en acte parole et pensée.

    La maladie est donc une résultante de cette loi.
    Si tu comprends pourquoi tu es malade, alors tu comprends comment tu en guéris.
    Le hasard, la fatalité, n’existe pas, car a chaque instant de ta vie tu es acteur. Lorsque tu bascules du coté du spectateur, alors tu laisses ce que tu ne veux pas voir, venir.

    Il ne faut plus que tu crois en toi….Il faut que tu es foi en toi.
    La différence?
    L’un est un souhait , l’autre est une certitude.
    L’un est un appel de détresse, l’autre est un cri de joie.
    L’un amène la souffrance, l’autre la délivrance.

    Maintenant, pour être plus pragmatique dans ce qui concerne la vie matérielle, et comme je le lis sur ce blog, il y a eu effectivement plusieurs études réalisées avec de l’huile de cannabis pressée à froid.
    Les résultants sont plus que probant en ce qui concerne le combat contre les douleurs physiques pour tous type de cancer. Mais pour l’instant, il ne soigne en aucun cas ce dernier. Évidemment, aucun cannabis médical ne contient de THC (la substance psychotrope), mais incorpore les 5 autres molécules cannabinoïdes utiles , telles que le CBD, le CBN, le CBC, le CBG et environ 80 autres molécules actives en moindre mesure.

    Ensuite, comme je te l’ai dis sur YT, la seule méthode réellement efficace à 100% d’éliminer n”importe quel cancer, donc n’importe quelle cellule maligne, reste le jeun.
    Tout simplement à cause du principe même d’alimentation en NRJ de ces cellules.
    En 48h, les cellules saines changent d’alimentation (rappel: nrj avec soit glucide, soit lipide, soit protéine) et commence à créer une capside protectrice (c’est ce qui t’a permis de ne pas avoir d’effet secondaire après chimio).
    Les cellules malignes quant à elles, ne peuvent pas changer de régime alimentaire une fois qu’elles ont mutés !
    En 72h et plus (jeun), les cellules saines bascules sur ta dernière source d’nrj et renforce leur enveloppe protectrice. Ce que ne peut toujours pas faire la cellule maligne.
    A ce stade , une simple chimio défonce quasi en totalité ces dernières, alors que celles saines ne sont que peu ou pas touchées.

    Si la médecine arrêtait de faire du palliatif, afin de continuer à ce que nous soyons des vaches à lait, il n’y aurait pas de cancer dans le monde.
    Cependant, lorsque tu sais , tu peux pousser un médecin dans ces retranchements… lui demander ce qu’est le cycle de vie d’une cellule saine et celle d’une cellule maligne…. Leurs modes de reproductions respectifs, tellement différents…
    Bref, si tu fais passer ton médecin pour un con, tu guéris en d’autre termes crus.

    En conclusion, je te conseillerai en premier le pouvoir de ton intention, et comme aide pratique le jeun.
    Et pour ce dernier, à ne pas effectuer seul et être suivi, bien entendu, car tout le monde ne peut faire de jeun sur plusieurs jours(pb cardiaque notamment).
    Donne toi beaucoup d’Amour, et aies foi en toi, ce sont les seuls véritable médicaments efficaces.

    Amicalement
    Gus

    Répondre
    1. Renata

      Gus, je suis d’accord avec le tout début de ton message, il faut bien faire vivre les vaches, et leurs vaches à lait !

      Mais quand tu dis :
      “Si tu comprends pourquoi tu es malade, alors tu comprends comment tu en guéris.”

      Soit oui, pourquoi pas. Mais trop facile à dire qu’à faire.
      Moi même, je le disais aussi, jusqu’au jour que ce n’est pas si évident.

      Aujourd’hui, après mon propre cancer, je trouve que ce raisonnement est très comptabilisant.
      Le malade est déjà pas bien pour qu’en plus on lui disse “c’est ta faute, tu n’as pas fait ce qui fallait”
      Le malade se culpabilise suffisamment pour qu’on rajoute.

      je crois bien qu’un malade ou quelqu’un qui a vécu un accident à du mal à se remettre car il n’arrive pas à l’encaisser, à le digérer…

      Gus, rien de perso. Je suis entre deux avis aussi, je me pose aussi des questions… mais personne n’a la vraie réponse…
      Si non, je suis entièrement aussi d’accord avec toi sur les dernières lignes

      Répondre
      1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

        Merci Renata pour ta réponse à Gus. C’est très compliqué pour moi d’argumenter. Moi aussi, je trouve cela facile de dire que c’est la faute du “malade”. Parce que Après on fait quoi ? Merci Renata pour ton soutien.

        Répondre
        1. Gus

          Il n’y a rien de plus difficile, au contraire, que de dire que c’est de sa faute.
          Ne pas l’accepter n’est juste une conséquence de la maladie.

          Qu’on n’arrive pas à l’encaisser ou le digérer, cela reste et restera un combat avec votre égo.

          La vie n’est pas facile, est ô combien de rester sain l’est encore plus.
          L’erreur est humaine, mais la vie est bien faite.
          La maladie n’est qu’un avertissement annonçant que vos actes, paroles, pensées ne sont pas en adéquation avec elle.
          En quoi est-ce facile de reconnaitre cela?

          Peut-être avez-vous là une réponse pour guérir.

          Répondre
          1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

            Est-ce vraiment suffisant ?
            Ok je me rends compte que je suis responsable de ce qui m’arrive. Mais mes délits sont vraiment mineurs.
            Ce n’est pas la difficulté de le reconnaître, c’est vraiment l’injustice du processus. J’ai toujours voulu bien faire parfois jusqu’à l’épuisement. C’est pourquoi, j’ai dû mal à accepter que cela soit le seul facteur de la maladie.
            Et sincèrement, je ne crois pas que le mea culpa soit la seule réponse pour guérir. Justement, j’ai toujours voulu que mes actes, mes pensées, mes paroles soient en adéquation avec le respect de l’autre. Quand j’en parle avec mon père de 95 ans, lui aussi trouve qu’au regard de ma vie, c’est vraiment injuste. Le processus du cancer est installé et l’inversion n’est pas évidente. Merci d’avoir lancé le débat.

          2. Gus

            Si tu te rendais compte, tu n’aurais pas de notion de fautes à avoir.
            Par conséquent, aucun délit de ce que tu vies.
            Reconnaitre une situation, n’est pas juger une situation.Il n’y a pas de bien ou de mal à accoller sur ce que tu vies.
            Tout ce qui t’arrive, est là pour t’apprendre. Et apprendre, il me semble, sert à te faire progresser.

            Je te cite (07/2014):”Si ton envie de vivre est là, c’est UNE CHANCE…Et pour moi c’est le cas…TU PROFITES de chaque instant…Il y a un APRES et c’est à toi de le construire de toutes tes forces. Et cela me donne la pêche et me rend heureuse.”

            T’aurais-tu oubliée?
            Parles-tu d’erreur?
            Evoques-tu une quelconque faute?
            Bien au contraire, tu es heureuse, car tu as compris, ce que cela peut aussi t’apporter comme joie. Et tu en tires une force.
            C’est bien de cette force dont il est question ici.
            C’est bien cette intention qui fait que tu récoltes ce que tu sèmes.

            Je ne dis en aucun cas que c’est facile.
            Et vos réponses (toi et Renata) me sont retournés comme si j’étais quelqu’un de valide qui ne peut pas comprendre un malade.
            Peut-être, suis-je allongé depuis plusieurs années, et qu’il me faut plusieurs heures pour écrire ce que je pense.
            Pourtant mes écrits restent les mêmes.

            Il n’y a pas de comparatif à faire entre 2 personnes.
            Mais chacun peut aider une autre par son savoir, sa connaissance, son illumination.
            Dois-je souffrir pour aider celui qui souffre?
            Un professeur doit-il perdre ce qu’il sait afin de se mettre au niveau de son élève?

            Que dire d’autre?

            Je peux t’envoyer par mail, une partie de mes écrits, qui te permettrai de comprendre plus en avant….

            Si le cœur t’en dit, ce sera avec plaisir.
            Amicalement
            Gus

          3. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

            Merci pour l’échange, la discussion. Je sais que pour chacun d’entre nous, il peut être difficile d’exprimer et d’énoncer clairement sa pensée. C’est pourquoi l’échange est toujours passionnant. Merci pour ta contribution.

  19. Taty Chantal

    Oh la la ! Je me sens obligée de rajouter mon grain de sel. Qui parle de faute ? Il n’y a AUCUNE faute et il y a une énorme différence entre faute qui entraine de la culpabilité et être responsable qui amène une compréhension d’un processus mis en place de façon inconsciente. Lorsque ce processus est élevé à la conscience, alors, nous avons le choix de poser des actes en fonction de notre intuition profonde, notre ressenti, notre âme, appelez cela comme vous le sentez. De plus, la compréhension de ce que je me suis déclenchée (et là, je parle de mon cas personnel de cancer du sein) me permet de travailler sur le plan plus spirituel de ma personne, de CHOISIR de devenir ACTEUR, ACTRICE, à remettre mon état de santé au mieux et je le rappelle qu’aller mieux peux être de bien mourir. Oui, je vois que dans tous les retours qu’Eliane, personne n’ose encore aborder cette éventualité et pourtant je suis certaine que tout le monde y pense. Je rappelle ici l’article que je lui avais écrit il y quelques mois http://monbloganti-cancer.com/rendre-la-mort-plus-sereine/ et pour moi, envisager cette éventualité n’est pas du tout synonyme de baisser les bras ou de renonciation mais au contraire d’être bien dans la conscience de tout ce qui se joue sur le plan physique. Eliane a tout à fait raison lorsqu’elle dit le “mea culpa” soit la seule réponse pur guérir. D’ailleurs, je pense tout à fait le contraire : nous n’avons pas de mea culpa à faire… par contre, le PARDON à soi et à certains évènements vécus peut inverser complètement un processus. Je le dis parce que je l’ai vécu dans l’histoire de clients que j’ai pu accompagner en fin de vie ou qui ont eu une rémission. MAIS et j’insiste sur ce MAIS, il est évident que si mon corps physique est atteint, je dois faire tout ce que je pense être bon pour moi à éliminer ou atténuer les douleurs, à le réparer médicalement parlant avec l’appui de médecines traditionnelles ET conventionnelles qui sont complémentaires. Il est impensable de laisser croire aux gens qu’en consacrant leurs efforts sur une seule partie de leur ETRE (le psychisme) tout va se réparer… non, c’est de travailler sur tous les niveaux de son être, à savoir physique, psychologique, émotionnel et spirituel (au sens existentiel du terme) – Je rajouterai que pour avoir accompagné et fait moi-même des cures de jeûne, oui il se passe vraiment des choses assez incroyables au niveau de notre être (et je parle bien de notre être, pas qu’une partie de nous-mêmes) mais attention à être parfaitement bien accompagné dans un environnement où on n’ira pas vous dire d’arrêter votre traitement médical ! Je le précise parce que malheureusement, je l’ai vu et c’est catastrophique. Un bon accompagnement se fait d’ailleurs en accord avec le médecin. Bon, je m’arrête, que de choses à dire sur ce domaine de la santé… probablement une série d’articles à venir très prochainement pour moi. Eliane, je t’embrasse et tu le sais, tu as tout mon soutien.

    Répondre
    1. Taty Chantal

      Heu, j’ai écrit un peu vite emportée par mon élan. Je voudrais rectifier cette phrase : “Eliane a tout à fait raison lorsqu’elle dit le “mea culpa” soit la seule réponse pur guérir” Bien sûr, il faut lire : Eliane a tout à fait raison lorsqu’elle dit qu’elle ne croit pas que faire son “mea culpa” soit la seule réponse pour guérir…
      Merci

      Répondre
      1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

        Merci encore.

        Répondre
    2. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Merci Chantal pour ta réponse et ton soutien. C’est complexe. Je suis tiraillée. Les effets secondaires des médicaments sont vraiment réels et destructeurs. Je les ressens. Mon foie déguste. Je déguste. Les anti-douleurs me soulagent et me détruisent. J’ai essayé de me tourner vers une autre approche mais ça va dans tous les sens, là aussi il y a de nombreuses chapelles. J’ai débuté la chimio avec un jeûne de 5 jours. C’est passé plus ou moins. Merci encore pour ton affection.

      Répondre
      1. Taty Chantal

        Eliane, je suis en complète empathie avec toi et je te ressens comme moi il y a quelques temps à ne plus savoir trop “où me jeter” pour trouver ma solution… Dans mon dernier article, (http://ambition-et-reussite.com/pourquoi-vous-lachez-vos-bonnes-resolutions/ lorsque je parle de l’attitude – le sujet n’est pas le même mais l’attitude est valable pour tous les cas de figure) je donne mon exemple où, à un moment, il faut savoir “lâcher prise” par rapport à toutes les infos qu’on peut récupérer à droite et à gauche pour se recentrer le mieux possible et aller dans ce que tu ressens être bon pour toi. Lorsque j’étais en chimio etc. Il m’est arrivé de me sentir “noyée” par trop de conseils reçus, chacun y allant de son amour et, il faut bien le dire, du “sauveur” qui sommeille en chacun de nous… et j’avais donné à l’époque la consigne à mes amis et ma famille de “me foutre la paix” par rapport à tout ça, d’être simplement là pour m’accompagner dans ma désespérance, mes peurs et puis, mon espoir et mon envie de vivre puisque nous sommes tous bien conscients que notre moral chemine sur “des montagnes russes”. C’est d’ailleurs comme ça que j’ai appris à demander si j’avais besoin et savoir dire non autrement… Je t’embrasse.

        Répondre
        1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

          Exactement, merci.

          Répondre
  20. Gus

    Bonjour Éliane,

    Juste un petit passage pour déposer mon encouragement et mon affection à ta pensée.
    En espérant qu’elle sache qu’elle ne sera jamais seule.
    Avec Amour.

    Gus

    Répondre
  21. Eva

    Tu es un être de lumière , j’ai suivi ton blog sans laisser un commentaire je salue ton courage
    et te souhaite des jours plein de rire et amour, amicalement Eva

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Merci Eva, des petits messages même très courts peuvent vraiment faire du bien. Amitiés.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>