Sommes-nous tous concernés par la mal-bouffe ?

Pour moi, la réponse est oui.

La mal-bouffe nous touche tous de 0 à 99 ans : obésité, mal-être, cancers, diabète, intolérances alimentaires, allergies, inflammations chroniques…

Nous sommes tous concernés à des degrés variables.

Pourtant la solution existe… N’achetez plus des aliments qui proviennent de l’industrie agro-alimentaire. Sortez de cette société de “CONSconsommateurs…

Prenez votre vie en mains… Pas si facile à faire…

malbouffe

 

 

 

 

Chaque année en France, la mal-bouffe provoque 3 fois plus de morts que le tabac et 50 fois plus que les accidents de la route. Cela prouve que c’est énorme. La mal-bouffe est responsable de 30% des cancers… des 8 millions d’obèses, des 500000 insuffisants cardiaques, des 2 millions de diabétiques… sans compter les dépressifs et les personnes atteintes de maladies dégénératives…

Pour s’en sortir, il faut comprendre.

Mais cette prise de conscience arrive parfois trop tard quand la maladie est bien installée. C’est mon cas mais je ne désespère pas, j’y crois.

Pour s’en sortir, il faut s’informer… C’est vrai en face, il y a l’ingéniosité du marketing de l’industrie agro-alimentaire qui cible très tôt les enfants. Et là, on fait vraiment pas le poids.

En plus il y a nos modes de vie qui s’accélèrent. On n’a plus le temps de cuisiner, de manger sainement, de bouger, de s’aérer.

Pour s’en sortir, il faut agir. C’est pourquoi je vous propose de me suivre pas à pas pour un programme anti-malbouffe à partir de lundi.

Pour ne rien louper, inscrivez-vous à ma newsletter en téléchargeant mon e-book “Mes premiers jus santé”.

Alors comment sortir de cette spirale ?

en me suivant à partir de lundi…

Commentaires (14)

  1. Cathy

    Bonsoir ma chère Eliane
    Je partage : la mal bouffe est une vraie plaie… Et je pense aussi qu’il est urgent de revenir à des consommations de nourritures saines. J’ai trouvé un producteur bio qui accepte de vendre des petits paniers de fruits et légumes… Je peux avoir mon demi panier chaque semaine sans plus craindre de gaspiller. Même si j’avais pris l’habitude de mes faire des soupes, cela me plait bien d’avoir une ration normale de bons produits chaque semaine. Et je vais redécouvrir des saveurs délaissées par notre génération… Bises

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Coucou Cathy,
      N’hésite pas à présenter tes trouvailles et idées de recettes… Je suis preneuse…Bises

      Répondre
  2. Christopher L

    Bonjour,

    Je suis entièrement d’accord avec cet article. Le jeu de mot CONsommateur m’a bien fait rire :)

    As-tu déjà vu les reportages Supersizeme et Hungry for change ? Je te les conseille fortement si ce n’est pas le cas.

    Merci et bonne chance pour ton programme ! Personnellement, les jus vert, j’en suis devenu addict !

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Deux films géniaux… Mais dans le domaine… Il y en a pas mal maintenant qui circulent sur internet… Je ferai peut-être un point prochainement sur les reportages qu’il faut visionner pour être mieux informer de ce qu’on peut trouver dans notre assiette.
      Merci pour ton commentaire Christopher…

      Répondre
  3. Ned

    à retenir :
    Avoir quelques pommes de terre cuite dans le frigo en permanence .
    C’est tout le nécessaire pour faire en urgence un vrai potage .
    si on a un vrai mixer.

    Un bout de poireau, une carotte, du persil, une feuille de salade ou de choux, un bout de tomate pelé à vif (bref ce qui il y a dans le frigo ou le coin du jardin) et une pomme de terre CUITE.

    MIXER jusqu’à consistance voulue, ajouter de l’eau bouillante , saler et épicer selon son goût, c’est prêt !
    FACILE NON …

    Répondre
    1. Ned

      A défaut de bon mixer, un extracteur de jus peut être utilisé pour la première phase !

      Répondre
      1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

        L’extracteur coûte cher… C’est un sacré investissement. Il faut le conseiller quand on a vraiment envie de changer…

        Répondre
    2. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      C’est vrai… Le potage est une bonne base pour débuter en cuisine… le soir quand on rentre du travail…
      Pour beaucoup de jeunes gens, c’est tout un apprentissage… un savoir faire oublié… j’en ai fait partie pendant des années et je paie la facture…

      Répondre
    3. Paul

      Merci Ned! Cette marche à suivre très simple! Et c’est certainement un excellent astuce santé. Simple donc efficace!

      Répondre
    4. Ned

      Pour les encore plus pressés (dommage !) on peut ajouter un morceau de tomme de brebis ou de chèvre.
      Bien sûr pas de produit laitier de vache (c’est pour les petits veaux)!

      Répondre
  4. Paul

    Les chiffres que tu mentionnes mettent bien les choses en perspective Eliane!

    Oui, la malbouffe est la source de nombreux maux (en nuisant notamment à la santé du corps).

    Lorsqu’on prend connaissance de ces statistiques, on se demande vraiment pourquoi des cours de nutrition (saine) ne sont pas inclus dans tout cursus scolaire. Le système éducatif est ainsi “bourré” de lacunes (il tend également à nuire dramatiquement à la créativité naturelle des enfants. Si le sujet t’intéresse, je te conseille de lire mon article à ce sujet : http://secretsdusucces.com/notre-systeme-educatif-tue-t-il-la-creativite/)!

    Merci aussi Ned pour la marche à suivre simple afin de faire un vrai potage. Je vais essayer ceci à l’occasion!

    Répondre
  5. Anne-Marie

    Tu as raison, la malbouffe est le mal du siècle. Peu de gens cuisinent, et parmi ceux qui cuisinent peu font l’effort de faire attention à la qualité nutritionnelle des produits qu’ils utilisent. Je cuisine beaucoup (un peu dans la deuxième catégorie) et j’apprécie les bons produits mais ma cuisine n’est pas toujours “diététique”. Cependant, je peux partager avec toi quelques très bonnes recettes saines et équilibrées.
    Pour répondre à Paul, l’équilibre alimentaire, fait partie du programme à l’école élémentaire, seulement les personnes à éduquer sont les parents avant tout. Les enfants, mangent ce qu’on leur donne, avec une préférence pour tout ce qui est chimique à cause des exhausser de gout qui créent des addictions.
    Merci Eliane pour ton engagement vers la santé de chacun et félicitation pour ta simplicité et la qualité de tes articles.
    Anne-Marie
    bonheuretliberte.com

    Répondre
  6. Renata

    Superbe Eliane de faire un article comme celui-ci avec le programme et tout que tu vas nous concocter.
    J’espère que plein de gens le liront, pas seulement pour toi, mais aussi pour les gens, car beaucoup de gens feront bien de te suivre.

    A bientôt dans ou avec le programme!
    Bravo je le suivrais
    Renata

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Merci Renata pour ton soutien et tes encouragements… D’ailleurs moi-même, je me sens très concernée par le programme, je note… c’est pour moi aussi un sacré challenge. L’idée de ce programme m’est apparu nécessaire la semaine dernière… Donc je suis très sensible à ton engagement. Merci.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>