Soins palliatifs

Prochaine étape : une hospitalisation de quelques jours en soins palliatifs pour équilibrer le traitement contre la douleur.

Eliane

J’ai cru au mirage de la chimio. J’ai accepté une 2e ligne de chimio. Cela s’est révélé catastrophique : 2 semaines encore plus difficiles. J’ai tout stoppé. J’arrive tout juste à retrouver un peu le sourire et de l’énergie.

Que s’est-il passé depuis mon dernier article ?

Une scintigraphie cardiaque avant chimio : nouvel examen pour moi. On injecte un traceur radioactif pour obtenir une belle imagerie.

scintigraphie

Bilan : un cœur nickel, je suis apte à résister à la dose de doxorubicine…

Le 26 janvier : première et dernière cure de la 2e ligne de chimio… Une chimio agressive aux effets secondaires dévastateurs qui pouvait me détruire le muscle cardiaque… Une aberration, comment ai-je pu accepter cela ?

En vidéo :

2 semaines de douleurs, de pleurs… La preuve qu’on a toujours envie d’y croire. Mais pas de problèmes, on a encore d’autres molécules sous le coude, je peux faire mon marché : navelbine, xeloda ou encore eribuline…

J’ai l’embarras du choix. STOP….

Je suis vraiment fatiguée de tous ces traitements. Pourtant, il faut bien traiter cette douleur qui m’épuise, cet étau qui m’emprisonne la poitrine et qui me fait tant souffrir.

C’est pourquoi, j’ai accepté cette hospitalisation de 3 à 4 jours en soins palliatifs pour équilibrer mon traitement contre la douleur, pour me permettre de mieux supporter mon quotidien et de pouvoir faire encore de belles choses.

Est-ce que je vais encore tenter des choses ou vivre le temps qu’il me reste le mieux possible ?

Commentaires (26)

  1. Josie

    Toi seule peut prendre une décision … Ce n’est pas facile. Je ne sais même pas si j’aurais accepté une nouvelle chimio agressive. Ça c’est ma limite ! Je n’en veux plus !
    Courage Eliane. Je pense à toi tout le temps. Gros câlins. Josie.

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Tu sais Josie, on espère toujours et parfois on se fait avoir. Vivre encore inutilement ce type de souffrance, j’ai compris que ce n’était pas acceptable. Mais la pilule est dure à avaler. Cela me permet de faire le point sur ma vie qui a été plutôt sympa. J’ai vécu de belles choses. Tu es adorable Josie, moi aussi je pense souvent à tous ceux qui comme nous sont touchés par la maladie, aux souffrances qu’on arrive à endurer, à ceux qui nous accompagnent et qui souffrent avec nous. Merci à toi, je t’embrasse.

      Répondre
      1. marie

        je suis de tout coeur avec toi Eliane décision difficile je pense souvent a toi parcours difficile tu dois faire ce qui est le mieux pour toi
        je t accompagne dans mes pensées courage Eliane je te fais de gros gros calins Anne-marie

        Répondre
        1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

          Merc Anne-Marie, ton soutien me fait beaucoup de bien.

          Répondre
      2. reine

        Bonsoir Eliane, moi qui ne te connais qu’à travers tes vidéos et textes, Je pense et prie pour toi. Moi même je suis touchée dans mon corps et dans mon âme et grâce aux vidéos de Thierry Casasnovas et aux jus, je chemine, comme je peux, vers la régénération
        Que la force divine te vienne en aide et te souffle la force pour continuer à te battre. Tiens bon et reviens nous vite. Je te serre sur mon cœur.

        Répondre
  2. Chrystèle

    Bonsoir Eliane
    Ma mère s’est éteinte samedi dernier au CHU en soins palliatifs des suites de la maladie de Charcot qui est une maladie neuro dégénérative.
    Elle a été bien prise en charge et n’a pas souffert.
    C’était vraiment important pour moi.
    J’ai pu lui dire au revoir par ces mots “pars en paix maman …”
    Ne pas souffrir le martyr alors qu’il existe des solutions !
    Je te souhaite bien du courage …
    Chrystèle

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Merci Chrystèle pour ton message, je suis de tout coeur avec toi et te présente toutes mes condoléances, un peu tardives, mais elles sont sincères. Je me rends compte qu’il y a en France, des services de soins palliatifs qui sont vraiment à la hauteur. Je suis dans la phase : recherche d’un équilibre avec la possibilité d’un retour à la maison pour un meilleur bien-être “peut-être de courte durée” mais possible. Alors je prends. Je t’embrasse. Merci.

      Répondre
  3. Renata

    Hello Ma chère ELiane

    tu te demandes ou tu nous demandes :
    “Est-ce que je vais encore tenter des choses ou vivre le temps qu’il me reste le mieux possible ?”

    Moi, c’est clair, je choisirais la deuxième partie de ta question. Si c’est moi.

    Je me suis déjà posé cette question plein de fois, mais on ne peux pas décider à l’avance.
    Mais je pense qu’il faut vivre, VIVRE et pas s’acharner à… à quoi en fin de comptes ?

    En plus tu ne sais pas ce qui se passera, ni toi, ni personne, même pas les médecins qui mettent une date à notre VIE tels qu’un juge//tribunal ! Ils n’ont pas le droit car tout peut arriver, tout !

    bisous
    Renata

    Répondre
  4. Ned

    Libre choix ?
    Non!
    Choix imposé par le monde médical auquel vous avez cru pouvoir faire confiance …
    Croyez en votre amour et au respect de votre personne c’est la seule chose qui vaille le coup non ?
    Vous nous avez appris à ne pas vivre dans la peur, continuez.
    Merci

    Répondre
  5. claudine

    Bonjour Eliane,
    Je t’envoie beaucoup d’amour, d’énergie régénérante, pour supporter le mieux possible ce que tu traverses.
    Mes douces pensées t’accompagnent.
    Claudine

    Répondre
  6. Younes

    Courage Eliane.
    Je te souhaite un bon rétablissement.

    Répondre
  7. Karine

    Coucou Eliane,
    ce petit message pour te dire que je pense très fort à toi. je te souhaite bon courage en espérant que cette hospitalisation apaise tes souffrances.
    je t’embrasse
    Karine

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Merci Karine, je t’embrasse. Amitiés.

      Répondre
  8. noah

    Bonsoir Eliane,

    Courage et tiens bon

    Répondre
  9. Myriam

    Ma chere Eliane, Sois forte plus que jamais car, rien n’est impossible a DIEU, IL EST LE SUPER NATUREL, TOUT L’UNIVERS EST DANS SA PAUME, CROIS FERMEMENT ET TU VERRAS SA GRANDEUR. BON RETABLISSEMENT IN THE NAME OF JESUS!

    Répondre
  10. Mireille

    Je vous souhaite beaucoup de courage pour ces jours à venir.
    Oui, on espere toujours!
    Moi-meme vient de passer a nouveau par plusieurs semaines d’examens et d’angoisses que ca “reparte” ailleurs… Mais non! Je viens d’avoir les resultats des biopsies et c’est bénin :)
    Tout est donc possible…
    Cette épreuve nous confronte a notre nature d’etre humain et a son extreme fragilite.
    Il y a peut-etre quelque chose d’encore plus important que la sante… la VIE!!!

    Répondre
  11. Cathy

    Je t’aime ma soeur d’amour… Mes douces pensées vont vers toi…

    Répondre
  12. CHANTAL

    Je vous envoie mes pensées positives Beaucoup de courage Et merci pour ce témoignage touchant de vérité et de puissance.

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Merci pour votre soutien. Amitiés

      Répondre
  13. marie

    coucou Eliane comment vas tu? une pensée pour toi gros bisous anne-marie

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Merci Anne-Marie, je reprends des forces à l’hôpital en soins palliatifs. J’espère écrire un article d’ici peu. Amitiés.

      Répondre
  14. Foulioud

    Bonjour Eliane,

    déjà ça me fait bizarre d’appeler quelqu’un par son prénom, alors que je ne le connais pas ! Mais je dois dire que vous vidéos m’ont particulièrement touchées. Je ne suis pas malade moi-même, mais cette maladie qui a touché l’un de mes proches m’a marqué définitivement.

    Pas aussi durement que vous j’en conviens aisément, j’ai seulement fait partie de “ceux qui souffrent avec”, de ceux qui sont accablés par leur impuissance en regardant celui ou celle qu’ils aiment affronter seul(e) ce terrible défi.

    Je suis tombé sur votre vidéo tout à fait par hasard, en signant la pétition visant à ouvrir les fonds publics aux recherches du Dr. Schwartz (pétition qui m’a été envoyée par un proche). Je me doute que vous vous y êtes intéressée, mais je ne pouvais pas ne pas laisser un mot pour vous le dire.

    Je vous souhaite beaucoup de courage, et d’aller mieux, tout simplement. Une grosse pensée pour vos proches aussi.

    Avec mon plus profond respect,

    Foulioud

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Merci Foulioud pour votre message et votre soutien, oui je suis moi aussi le travail du Docteur Schwartz. Cordialement,

      Répondre
  15. Catherine Piette

    Bonjour Eliane,
    Un petit coucou de Bruxelles, pour te dire que je pense à toi, et que je t’envoie plein d’amour. Tu es une belle personne, et ton rayonnement est une exemple pour moi. Bisous,

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Merci Catherine, j’espère qu’après mon passage à l’hôpital, je pourrais me remettre à la cuisine pour me préparer de nombreux plats. Merci Catherine.

      Répondre
    2. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Ton petit message illumine toujours mes journées. Merci, Catherine.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>