Rôle de l’alimentation dans la formation d’un cancer

J’essaie de comprendre pourquoi à 50 ans, j’ai développé un cancer.

 

Décembre 2011 : je sens une grosseur dans le sein droit…consultation, mammographie, échographie…

Résultats : ce n’est pas bon du tout, on passe à la biopsie…On décide d’opérer.

 

Avril-mai 2012 : double mastectomie, on analyse les ganglions sentinelles…Tout va bien.

 

Mais 1 an après…

Avril 2013 : récidives ganglionnaires et métastases osseuses.

Pourquoi moi, Docteur ?

Pas d’antécédents familiaux

  • Je ne bois pas, je ne fume pas
  • Je ne prends plus la pilule depuis 20 ans
  • J’ai allaité mes deux enfants
  • Le même conjoint depuis 30 ans

Alors POURQUOI ?

D’accord 7 ans de stress au travail mais ce n’est pas suffisant comme explication. Cela n’a pas certainement arrangé le processus de cancérisation. L’explication doit être ailleurs. Alors d’où vient le problème…

On sait que dans le processus de la formation d’un cancer, les facteurs alimentaires jouent un grand rôle :

soit comme INITIATEURS

soit comme PROTECTEURS

Et dans mon cas, pour la première partie de ma vie mon régime alimentaire a été le terreau de mon cancer : par une consommation excessive de produits laitiers (1 litre de lait par jour + fromages + beurre), de protéines d’origine animale (viande rouge à tous les repas) de graisses saturées et de sel.

Même si je n’étais pas en sur-poids…j’ai toujours fait le yoyo entre 62 et 70 kg pendant des années, sachant que je mesure 1m70.

Je n’étais pas non plus une grande sportive…. La vie sédentaire d’une citadine me convenait très bien.

 

Et cette alimentation dite “moderne” faite de conserves, de plats surgelés, d’utilisation systématique de la cocotte-minute , de poêle, de grill a appauvri mon corps, diminuant la capacité de mes cellules à se défendre. J’étais devenue carencée en nutriments essentiels… D’ailleurs je ne donnais plus mon sang, j’étais constamment en manque de fer.

 

Commentaire (1)

  1. alex

    Un encouragement certain pour éradiquer ces produits que l’on nous fait consommer par habitude de vie…. et qui nous empoisonnent littéralement.
    Adaptez un nouveau choix de vie, avec une vrai Alimentation Physiologique.
    Nourrir sa vie et non les industriels et/ou chimistes.
    Bonne continuation
    Alex

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>