Rendez-vous d’oncologie du 7 octobre

Mercredi : rendez-vous d’oncologie pour compte rendu du bilan de surveillance de mon cancer du sein métastasé avec une nouvelle oncologue. C’est un peu la valse des personnels en ce moment à Curie, je ne sais pas pourquoi mais il y a des choses qui bougent et qui ne vont pas dans le sens de la sérénité : restrictions budgétaires ? évaluations des protocoles, des recherches ?

bilan

Donc pour moi : nouveau oncologue et comme je ne suis pas une patiente facile, cela aurait pu tourner court. J’arrive direct dans le vif du sujet avec des questions. Je ne donne même pas le temps à la personne de se présenter mais quand on a l’habitude d’avoir des entretiens de 10 minutes, on sait que chaque minute compte. Je la connaissais malgré tout, j’avais derrière moi 18 mois de chimiothérapie et c’était une oncologue de l’hôpital de jour que je rencontrais régulièrement.

Je me calme, elle me donne des explications et le compte rendu à lire.


Voici le compte rendu du scanner :

Au niveau des ganglions :
  • Persistance d’une atteinte rétro-pectorale et axillaire droite, les deux adénomégalies rétro-pectorales mesurent ce jour 17×10 et 15×10 mm et le petit ganglion axillaire inférieur droit sphérique mesure 6 mm de diamètre soit une progression de l’ensemble selon RECIST de 36%.
  • Stabilité des ganglions rétro-pectoraux gauches.
Sur le plan osseux :
  • On retrouve l’atteinte majeure du col vertébral de L1 avec fracture et tassement vertébral, atteinte du mur postérieur et bombement tumoral dans le canal rachidien
  • en D4 discrète progression
  • stabilité des lésions C7, D8, D9, D10
Analyse personnelle de ce rendez-vous d’oncologie :

Mon cancer progresse, grossit mais il ne se propage pas. Cela m’interpelle malgré tout parce qu’il y a une belle  progression au niveau des ganglions. J’ai envie d’avoir un autre avis, je ne sais pas si cela sera vraiment possible.

Pas de traitement particulier sauf celui de continuer l’hormonothérapie. J’évoque le fait que j’ai arrêté l’hormonothérapie en juillet suite à l’appel de l’oncologue précédent. Petite contrariété de la part de l’oncologue mais j’évoque aussi les problèmes de douleurs. Il est vrai qu’avec des douleurs articulaires et musculaires importantes, on aurait peut-être arrêter l’hormonothérapie puisque ce sont des effets secondaires liés à ce type de traitement.

On en reste là, pour la première fois, elle effectue un examen clinique par palpation.

Elle me prescrit une densitométrie, un bilan sanguin et un nouveau scanner à effectuer avant notre prochain rendez-vous qui aura lieu en janvier.

En conclusion :

A l’heure actuelle, le traitement du docteur Schwartz ne montre pas de réponse positive à part la légère baisse du marqueur CA 15-3. Cela ne m’empêche pas de le poursuivre. Je continue d’avoir une alimentation réfléchie, de boire des jus de légumes et des tisanes.

Je me donne encore quelques mois de surveillance et je maintiens mon programme d’hygiène de vie.

J’ai besoin de votre soutien alors n’hésitez pas à me laisser un commentaire ou à télécharger mon bonus pour suivre mon actualité en recevant régulièrement de mes nouvelles.

 

 

 

 

Commentaires (18)

  1. Ned

    Super !
    Si tous les porteurs de cancers, après chimio, avaient encore la pèche que tu as c’est sur que la maladie n’aurait plus le même impact !

    Au fait à quoi servent les ganglions ? Pourras tu nous renseigner ? Je vais chercher de mon côté dès que j’ai du temps ! ! !

    Je remarque à la 7ème minute 7’20 que tu vas ” ESSAYER de l’enrayer” ..
    En pensée positive ne vaudrait-il pas mieux trouver une formule plus active ?
    En tout cas bravo tu nous montre à tous que la guérison est possible mais il faut du temps et du ( des ) changements !
    Vive la VIE §

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      C’est que j’ai encore des ressources. Mais j’ai l’impression que mes forces s’épuisent. Les ganglions filtrent la lymphe, ils jouent un rôle important dans notre défense immunitaire. Pour moi, ils travaillent à nettoyer les tissus. Ces trois-là sont présents depuis le départ. Ils gonflent et ils dégonflent. Après, c’est la pression qu’ils exercent sur le poumons. Il faut éviter la communication avec les poumons. Les vertèbres restent un foyer compliqué car elles peuvent ensuite diffuser jusqu’au cerveau. Mais c’est vrai que je présente bien. Il y a un sacré contraste. Je pense beaucoup aux personnes affaiblies par les chimios. C’est terrible. C’est pourquoi il faut absolument soutenir les efforts que fait son corps par une bonne alimentation, par une bonne élimination des émonctoires, des activités physiques modérés, de la relaxation, de la méditation, se reconnecter avec soi, les autres et la nature et puis garder l’espoir comme avec les traitements proposés par le docteur Schwartz. Des efforts à conserver à vie car une fois que le cancer s’emballe et prend le dessus. Il n’y a plus beaucoup d’espoir.

      Répondre
  2. Cécile et Pierre

    Nous venons de visionner ta vidéo. Tes explications sont très claires et nous trouvons que tu passes super bien à l’écran ! Bisous et à bientôt !

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Merci Cécile, merci Pierre. Il m’arrive encore de bafouiller. A très bientôt…

      Répondre
  3. Cath

    Bonjour Eliane,
    Il faut t’appuyer sur ce bon bilan sanguin et continuer à croire au protocole du Dr SChwarTZ qui te permet au moins un régime alimentaire agréable!!!!!
    Bravo pour ta détermination et ton optimisme !!!!
    A bientôt
    bises
    Cath

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Je suis véritablement impressionnée par mon bilan sanguin. Je maintiens le cap. Merci Cath. Les commentaires me font du bien. Merci à tous.

      Répondre
  4. Taty Chantal

    Coucou Eliane, je trouve que dans l’ensemble les nouvelles sont bonnes car il faut bien évidemment du temps pour “inverser” le processus de 18mois de chimio avec quelques semaines de traitement du Dr Schwartz ! En t’écoutant (bravo encore pour tes améliorations vidéos) je me suis dis que j’étais une idiote de ne pas t’avoir parlé de la visualisation créatrice… nous avions sans doute trop de choses à échanger ;-) c’est un outil remarquable pour accompagner son corps à se défendre “contre l’ennemi” – je ne parle pas ici de pensée positive mais de l’élaboration d’un scénario qui part de A (ta situation actuelle) à B (le Happy End de ton histoire) il faut le faire accompagnée car toutes les étapes à construire entre ces deux points peuvent “cacher” des loups c’est à dire des mécanismes inconscients qui font que çà ne marche pas – je connais bien pour l’avoir pratiquer avec mes clients pendant plus de trente ans… Si cela te parle, je t’en dis plus au téléphone appelle-moi – Par ailleurs, et çà, nous en avons parlé, je te redonne le lien sur le PARDON (à faire vis à vis de toi) il est donné dans mon article sur l’argent, Fléau ou Cadeau mais le principe de faire est le même… Ré ecoutes le podcast et si tu veux, là aussi, on le travaille ensemble http://ambition-et-reussite.com/l-argent-fleau-ou-cadeau-comment-attirer-l-argent/ – C’est vrai que ton dynamisme peut dérouter certaines personnes y compris le corps médical (j’y suis passée je connais bien) mais c’est justement le résultat d’une prise en charge consciente de ton problème et de l’écoute active de ton corps ! Lorsque je vais moi même au RV annuel de l’oncologue, il est toujours très étonné de ma forme physique mais il est aussi de plus en plus à l’écoute de mon point de vue – C’est bien pourtant, au début, il a fallu batailler mais tu connais l’histoire. Biz

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Merci Taty Chantal, ce sont en effet des pistes à creuser.

      Répondre
  5. Anne-Sophie

    Bonjour Eliane, je te souhaite bon courage, c’est bien tu garde le sourire.

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Restons au maximum positif quand on peut…

      Répondre
  6. Renata

    Bonjour Eliane;
    après plusieurs jours de galère d’Internet je peux enfin visionner ta video.
    Comme toujours très intéressant. Bravo je t’admire.
    Et la façon comme tu nous racontes ton histoire et toutes les façons possibles pour mieux vivre son cancer au fil de jours c’est vraiment enrichissant. Merci
    Tu as beaucoup de richesses et de ressources, je souhaite pour ma part me concentrer à cela, et croire que entre ta vie dans la nature, la marche, ta super alimentation, le traitement du Dc Schwartz et ton optimisme que tu vas aller bien loin.
    Gros gros bisous

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Merci Renata, mais tu sais, le cancer m’a libérée… Je m’autorise de vivre la vie que j’ai envie de vivre, je vis comme je l’entends et tant pis pour l’avenir. Bon d’accord, les jours où j’ai mal, où je suis obligée de prendre des médicaments, ce n’est pas toujours drôle. Mais je regarde par la fenêtre, je vois le ciel, les nuages, une mésange ou un rouge-gorge et je souris à la VIE. Chaque instant peut être source de joie. J’ai été heureuse, je peux mourir demain.

      Répondre
  7. Ned

    Le (ton) cancer aurait-il été ta solution biologique trouvée par ton cerveau,ton corps pour te sortir d’une situation qui n’était plus vivable ?

    Il me semble me rappeler ( à vérifier !) que c’est ce que tu suggérait quand tu “raconte ” ton histoire dans tes premier post … mais je ne le retrouve pas …

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Oui, je pense comme toi. C’est la solution biologique que mon corps a trouvé pour me sortir d’une situation qui n’était plus vivable.
      A l’heure, la situation est redevenue viable. Je n’ai plus de stress lié au travail. Je ne travaille plus. Je prends le temps de vivre. Ma vie n’a jamais été autant confortable. J’ai encore besoin de réajuster au niveau de l’alimentation car je ne trouve pas le bon rythme. Oui je sens qu’il y a encore un problème mais je ne vois pas lequel. Je sens bien que physiquement, le cancer travaille au niveau du réseau lymphatique. Cela me brûle encore sous la clavicule droite. J’ai un point en permanence au niveau de l’omoplate droite. Merci pour ton intérêt et la relance au niveau du questionnement mais pour moi, cela reste encore difficilement compréhensible.

      Répondre
  8. marie

    Bonjour Elaine .Bon resultat dans lensemble puisque ton cancer ne se propage pas.Continue a vivre de facon le plus agreable pour toi . Bon debut d automne
    Marie

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Merci Marie, à toi aussi, je te souhaite un bel automne. Quand je n’ai pas mal… chaque instant est un bonheur. La nature ne cesse de m’émerveiller.

      Répondre
  9. Josette

    Bonjour Eliane
    Dans l’ensemble les nouvelles ne sont pas si mauvaises que ça. Garde ton optimisme, et continue sur ta lancée pour ton alimentation. Tu es forte et on t’admire pour ça. Nous souhaitons de tout coeur qu’en janvier les résultats d’examen montrent une amélioration.
    Bises

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Moi aussi, Josette, merci à vous deux. Je ferai bientôt un article sur le magnésium + la silice car je constate malgré tout une amélioration au niveau des douleurs.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>