Pourquoi pratiquer l’hydrothérapie du côlon ?

Parmi toutes les thérapies complémentaires que je mets en place, je pense que l’hydrothérapie du côlon tient une place importante pour maintenir un bon équilibre psychique, réguler mon hygiène interne et permettre à mon système digestif de bien fonctionner.

Je suis bien consciente que l’alimentation a joué un rôle prépondérant dans l’apparition de mon cancer. Des années d’incohérences alimentaires, d’excès, de stress ont malmené mes cellules et ont créé des dérèglements au point de déboucher sur un cancer invasif.

Le retour à l’équilibre  demande du temps, cela ne se fera pas du jour au lendemain. Alors m’intéresser aujourd’hui à mon ventre, c’est lui redonner la place qu’il mérite. Pratiquer des hydrothérapies, c’est comprendre mon système digestif et le respecter. Permettre à ma flore intestinale de retrouver un équilibre est vital pour moi.

Il me faut donc de la persévérance, du courage pour maintenir mes objectifs de santé. Et l’hydrothérapie m’aide à garder le cap en me facilitant le travail, en balayant les matières stagnantes qui ont tendance à m’empoisonner, en bouleversant le ph de mes intestins. Apprendre à comprendre son système digestif est essentiel pour l’aider à mieux fonctionner.

Et le bénéfice que je ressens après une hydrothérapie m’encourage à poursuivre dans cette voie.
Ce nettoyage interne doux relance l’action mécanique de mon côlon qui était devenu paresseux. Ce nettoyage doux interne associé à la main de la praticienne me soulage de mes tensions, de mes crispations dues au stress et me permet de redonner vie à mes cellules.

hydrotherapie

Comment procède la thérapeute ?
Par des bains successifs doux, l’eau tempérée envoyée en faible débit par une machine sécurisée enveloppe les matières, relance le mouvement mécanique et naturel du côlon appelé péristaltisme. La thérapeute par des mouvements de massages doux et profonds libère les tensions, facilite la circulation des matières. La thérapeute repère les déséquilibres, et par des conseils avisés nous permet de revoir notre assiette alimentaire. Elle redonne à notre flore intestinale toutes ses lettres de noblesse.

Car notre bien-être intestinal influe terriblement sur notre bien-être général… C’est pourquoi on peut parler de 2e cerveau, celui qui commande par delà nos pensées notre système vital, notre énergie vitale ce que nous sommes jusqu’à déterminer peut-être notre “caractère”, notre tempérament.

Nous sommes habités par des milliers de bactéries, apprenons à les écouter et à les respecter… elles sont source de vie.

Commentaires (3)

  1. renata

    Mmmm c’est intéressant Eliane. Cela ne doit pas être facile la première fois, ou non?
    Et quelle fréquence est-il conseillé?
    Merci pour ton article cela nous éclaire un peu plus sur le sujet.

    A bientôt
    renata

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Bonjour Renata,

      Personnellement, j’y vais tous les 2 mois parce que je suis en traitement, parce que que j’ingurgite toutes sortes de produits, parce que j’ai un cancer… Après cela dépend aussi de notre hygiène de vie alimentaire, de nos maux divers (constipations, troubles intestinaux…). Je rappelle que je pratique aussi avec régularité le lavement mais le soin pratiqué par un thérapeute rééduque bien mieux le transit et ne nécessite pas autant de séances.
      A+

      Répondre
  2. alex

    Top Eliane
    Courageuse d’aborder un sujet tellement tabou et tellement nécessaire dans un monde où on parle de tout sauf des bonnes choses nécessaires.
    On parle même de 1er cerveau le colon, et oui!!!
    Car une fois nettoyer, il influence directement le mental et même chose, quand on a un intestin irrité par les toxiques ingérées et auto-intoxication, et bien l’être humain devient irracible, nerveux, bref à l’opposé du bien être, de la forme et de la santé de fer.
    Merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>