Moi et l’argent

Si vous voulez connaître la valeur de l’argent, essayez donc d’en emprunter.

Benjamin Franklin

Oui, quand on emprunte de l’argent, on le paie cher, on le paie pendant des années. Alors comment faire ?

Voilà pourquoi je participe au nouveau rendez-vous inter-blogueurs proposé par Chantal  du blog Ambition et réussite sur le thème de l’Argent Fléau ou Cadeau avec son deuxième volet sur “Moi et l’argent”.

moietargent

Voilà 30 ans de travail, une petite maison de 72 m2 qu’on a terminé de payer, une voiture de 12 ans et une autre de 15 ans : il va falloir songer bientôt à les remplacer, des enfants élevés qui volent de leurs propres ailes (ouf !), encore un petit crédit sur les épaules pour la chaudière, quelques économies pour faire face à un coup dur…

Alors oui, je me pose des questions pourquoi est-ce si difficile de gagner de l’argent alors que j’ai toujours travaillé ?

Pourquoi je n’arrive pas à avoir davantage d’argent ? Simplement parce que je suis fonctionnaire, et que ma grille de salaire quoique je fasse, est limitée. Et comme mes désirs sont modestes, mes gains sont modestes.

Je ne travaille pas pour l’instant à gagner de l’argent… Je travaille et gagne de l’argent juste pour vivre simplement.

Mon inconscient et ma conscience se tiennent par la main puisque je sais que je ne peux pas gagner plus. Personnellement, j’ai encore quelques convictions bien ancrées. Est-ce que j’ai besoin d’avoir plus d’argent pour être heureuse ? Non puisque je fais tout pour être heureuse ici et maintenant. Et ceux qui ont de l’argent l’ont forcément pris à quelqu’un d’autre. Cela ne me correspond pas. Mon argent, je ne le vole pas.

Dans le fond, est-ce que j’ai envie d’en avoir plus ? Oui tout simplement par sécurité et parce que j’ai envie de me faire plaisir et faire plaisir à ceux que j’aime.

Alors qu’est-ce que je fais pour ne pas en manquer ? Ce n’est pas compliqué. Il me suffit de maintenir mes dépenses en-dessous de mes revenus et d’apprendre à me modérer. Pour l’instant, je réussis très bien mais je n’arrive pas à aller au-delà de cet effort.

C’est pourquoi, je m’enrichis autrement. Ma richesse n’est plus financière, elle est dans ma capacité à vivre l’instant, elle est dans ma capacité à profiter de la vie ici et maintenant. Je joue vraiment sur les mots.

Mon blog est une manière de m’enrichir.

Je m’enrichis… parce que j’apprends.

Je m’enrichis… parce que je fais des rencontres.

Je m’enrichis… parce que je me pose des questions et que je change.

Je m’enrichis parce que je me lance des défis et je me paie quand je réussis à franchir une étape. Bravo ! Je vais aller loin très loin avec ça.

La tirelire de Renata

La tirelire de Renata
http:/lesimages2renata.com

La crise économique et la maladie m’obligent aussi à faire des choix. Je modère mes déplacements en voiture. Je réfléchis à 2 fois avant d’acheter. Car je m’aperçois que ce ne sont pas les gros investissements qui m’appauvrissent, mais ce sont toutes les petites choses achetées sans raison et vite oubliées qui s’entassent, encombrent ma maison et qui finissent par remplir mes poubelles.

ALORS faut-il RENONCER à gagner plus ? NON mais ça, ce sera pour le mois prochain.

 

N’hésitez pas à me donner votre point de vue dans les commentaires, ce que vous faites pour vous enrichir et pensez à consulter les articles de mes petits copains blogueurs…

Chantal de “Ambition-et-Reussite”

http://ambition-et-reussite.com/largent-fleau-ou-cadeau-moi-et-largent/

Chrystèle de “Vis de tes blogs”

http://visdetesblogs.com/moi-et-largent-cest-toute-une-histoire/

Renata de “Lesimages2Renata”

http://lesimages2renata.com/pourquoi-largent-est-un-probleme/

Christopher de “SpeedDévelopment”

http://speedevelopment.com/pas-monetiser-son-blog/

Paul de “secretsdusucces”

http://secretsdusucces.com/7-erreurs-a-eviter-si-vous-voulez-vraiment-devenir-riche/

Nicolas de « Une retraite heureuse »

http://retraiteheureuse.com/largent-fleau-ou-cadeau-moi-et-largent/

Corinne de « Blog Objectif Bonheur »

http://objectifbonheur.com/blog-objectif-bonheur/entry/moi-et-l-argent-quelle-histoire

Merci pour vos commentaires…

Commentaires (9)

  1. Renata

    Je suis entièrement d’accord avec toi Eliane sur la Vraie Richesse.
    Moi aussi, le plus important pour moi est ce que je vais faire maintenant avec mon présent et surtout faire quelque chose qui me fasse plaisir!

    Souvent les gens doivent “subir” un “choc” (comme le cancer, comme un accident) pour cela n’est pas? Pour se rendre compte ce qui est réellement important.
    Parfois ces chocs peuvent faire très mal, mais… ne peut on pas dire que finalement c’est une réelle chance car si non on pourrait traverser notre vie sans se rendre compte? Et la passer toujours en “quête” d’un jour meilleur?

    ET pour finir, en réalité je n’achète pas parce que j’économise ou que je ne vais pas “dépenser” (je ne sais pas compter en tout cas ha ha ha) mais je n’achete pas car je ne VEUT plus m’encombrer. J’aimerais avoir le minimum des choses. Cela libère ma tête!
    Merci ELiane pour cette réflexion
    A dans un mois pour la fin de cette trilogie!

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Oui Renata, tu as bien compris ma pensée. Merci.

      Répondre
  2. Nicolas

    Je suis parfaitement d’accord avec tes propos. Le plus important est de trouver son équilibre avec l’argent. Et comme tu le soulignes la vraie richesse se traduit par les rencontres et par l’acquisition de nouveaux savoirs. Merci pour ton article

    Répondre
  3. Chantal P

    Oh Eliane, je ne sais si tu as pris connaissance de mon article sur le même sujet puisque nous sommes partenaires sur ce thème mais il y a des choses dans ce que tu dis qui m’interpellent comme “ceux qui ont de l’argent l’ont forcément pris à quelqu’un d’autre” !! C’est une phrase lourde de conséquences je trouve car les gens qui ont de l’argent ont su monnayer des services ou des denrées ou des créations ou des outils etc. en échange de l’argent. Considères-tu que lorsque tu vas chez ton boulanger, il te prend forcément ton argent ? Vous échangez un service. Et je dirais que tout se paie d’une façon ou d’une autre même ces systèmes de trocs : tu échanges un savoir faire contre un autre savoir faire. A une période de ma vie, j’échangeais des massages contre des cours sur informatique. Je pourrais tout aussi bien dire que je vendais mes massages contre… Ensuite, ta croyance est que l’argent ne peut venir que de ton salaire et bien, la vie m’a démontrée qu’elle peut venir de multiples façons (parfois très inattendues) mais si notre croyance est limitante, le résultat l’est forcément aussi. Je suis à 300% ok avec nos richesses autre que sous forme “monnaie sonore et trébuchante”, et pourtant j’ai lu (je ne sais plus où mais à l’époque cela m’avait bien aidée dans ma vision de l’argent) j’ai donc lu que même ces richesses là d’amour, d’amitié, de rencontres se “paient” oui, nous échangeons de l’amour, de l’amitié, de la reconnaissance, notre besoin d’aimer, d’être aimé(e), et ne sommes-nous pas en train d’échanger nos connaissances ? hahaha, je crois qu’on pourrait continuer longtemps sur ce sujet ! Cela m’inspire peut être une nouvelle page : l’argent, ce mal aimé (vous me laissez mon idée hein…) Je t’embrasse

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Bonjour Chantal,
      J’ai mal traduit ma pensée ; je parlais de l’enrichissement de certains avec le travail des autres. Merci Chantal pour ton commentaire pertinent cela me permet d’enrichir ma pensée. J’adore tous ces échanges. C’est une forme de café-philo. Et j’apprécie toutes ces belles rencontres.
      Cordialement,

      Répondre
  4. Paul

    Salut Eliane!

    Tout d’abord je suis totalement d’accord avec toi lorsque tu dis que la vraie richesse n’est pas financière ni matérielle.

    Mais est-ce le cas pour tout le monde? Certains désirent toujours plus d’argent! Mais est-ce vraiment de l’argent qu’ils désirent? Ou alors une reconnaissance sociale? Un sentiment d’importance? La possibilité de s’acheter une belle maison, une voiture de luxe, un bateau ou encore un jet privé? Ou même juste, comme tu le dis, un sentiment de sécurité?

    Donc l’argent n’est pas le but final. C’est seulement un moyen. Mais il n’en reste pas moins utile à mon avis. Comme on dit, l’argent ne fait pas le bonheur, mais il y contribue. En tout cas est-il bon d’en avoir suffisamment pour assumer totalement le train de vie que l’on a choisi. Sinon c’est la porte ouverte au stress. On vit par exemple de façon plus sereine lorsque l’on n’est pas perpétuellement en train de se demander comment on va bien pouvoir payer la dernière facture.

    Bien sûr ce genre de soucis disparaît si l’on arrive a totalement vivre dans le moment présent. Mais peu de personnes ont atteint un niveau tel que celui (par exemple) d’Eckhart Tolle à cet égard.

    Pour ma part, je pense que l’argent est un outil fantastique, surtout si l’on désire avoir un impact positif sur le monde. J’évoque dans mon article le cas de la Fondation de Bill Gates! Combien de millions (voire de milliards) ont été consacrés par cette fondation à l’amélioration de la vie des gens (notamment les plus défavorisés de la planète)! L’argent confère un pouvoir extraordinaire, notamment celui de faire beaucoup plus de bien qu’on ne peut en faire sans lui.

    En résumé? Je pense qu’il faut (1) savoir le genre de vie qu’on veut vivre, (2) déterminer en quoi l’argent pourra nous être utile à cet égard et de combien on en a besoin, (3) voir l’argent pour ce qu’il est (un moyen / un pouvoir…qui peut notamment être orienté vers le bien des autres), (4) ne pas s’y attacher (l’argent ne doit pas devenir une fin en soi), (5) mais ne pas le dénigrer non plus et (6) apprendre à gérer son argent pour disposer de celui dont a besoin (cf. points 1 et 2 plus haut).

    Enfin…comprendre que l’argent ne fera pas le bonheur, mais que celui-ci dépend de facteurs internes, comme l’acceptation de soi-même, la gratitude pour ce que l’on a déjà, le sentiment de vivre la vie que l’on désire et la capacité de vivre dans le moment présent (sans se perdre dans l’illusion du passé et celle du futur).

    Répondre
  5. Christopher L

    Salut Eliane,

    En effet, ce sont les petites dépenses qui nous rendent pauvres et peu souvent les gros investissements (enfin, acheter une Aston Martin avec la SMIC c’est pas non plus une bonne idée…).

    Je m’étais amusé à compter ce que j’avais dépensé en bêtise durant mes années d’études. Mon article était “Comment gaspiller plus de 25’000CHF sans s’en rendre compte : http://speedevelopment.com/gaspiller-25000-sans-rendre-compte/

    En tout cas, bon courage pour ton avenir financier qui sera en plus radieux je l’espère :)

    A bientôt,

    Christopher

    Répondre
  6. Comment devenir riche

    J’adore et ce n’est pas la première fois que je lis un de tes posts. Un pur bonheur…

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Merci pour le compliment.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>