L’histoire de mon cancer

Voilà je me lance dans un défi : publier 1 vidéo par jour pendant 30 jours et je commence par mon histoire… Mon histoire de cancer…

L’année de mes 50 ans en 2012, je découvre une grosseur dans mon sein droit. Je vais passer des mammographies et là le radiologue me dit que ce n’est pas bon, il faut envisager des biopsies.

Il m’envoie à l’institut Curie de Saint-Cloud où je ferai 3 biopsies : 2 dans le sein droit et 1 dans le sein gauche qui vont se révéler toutes les 3 positives. Avec le chirurgien, il sera décidé une mastectomie du sein droit et une tumorectomie du sein gauche.

En avril 2012, je suis donc opérée : mastectomie du sein droit + ganglion sentinelle et une tumorectomie du sein gauche. Il y a analyse : tout va bien à droite mais par contre à gauche il faut envisager une mastectomie.

En mai 2012, je suis opérée d’une mastectomie du sein gauche + ganglion sentinelle. Au bilan de l’analyse, tout va bien. On considère que le cancer n’est pas parti dans le corps. Tout va bien pour moi.

J’ai subi une double mastectomie. C’est vrai, c’est pas facile. Mais dans ma tête, je me dis que ça y est, on m’a tout retiré. Je suis guérie. Rien n’est passé au niveau des ganglions sentinelles.

En juin 2012, je reprends mon travail comme si de rien n’était. Bon c’est vrai : une double mastectomie ce n’est pas facile. Je n’envisage pas de reconstruction parce que j’ai envie de conserver un maximum de sensation. Mes cicatrices sont belles. J’accepte les prothèses mobiles. Mais je n’en vois pas l’utilité.  Il y a des femmes qui ont peu de poitrine. Cela ne me dérange pas de vivre sans poitrine.

Je reprends mon travail, tout va bien. Je suis un peu fatiguée, c’est normal après ces 2 opérations. J’ai un peu mal au dos mais rien d’alarmant.

Jusqu’en avril 2013, où je découvre une boule dans mon aisselle droite. Je repars en courant à l’hôpital Huguenin de Saint-Cloud. On me prélèvera cette grosseur et on l’analysera.

Là on découvrira que le cancer est reparti.

Voilà la première partie de mon histoire…

N’oubliez de télécharger mon bonus pour recevoir mes nouvelles vidéos.

Commentaires (8)

  1. renata

    MA chère ELiane
    ma chère amie blogueuse
    ma chère amie de parcours aussi!

    J’ai eu la chance de te rencontrer grâce au blogging! Et ton challenge me touche beaucoup!
    merci ELiane pour tout, pour ton énergie et ton enthousiasme!
    bravo, je suis avec TOI !!!!!!
    besos!!!

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Moi aussi Renata, je suis avec toi pour le plaisir, pour ne pas s’épuiser… Pour apprendre à gérer son stress, pour apprendre à avoir envie, pour apprendre à vivre pleinement sans se brûler les ailes.

      Répondre
  2. Paul

    Ton histoire est touchante et elle parlera certainement à beaucoup de femmes qui sont passées par cette épreuve.

    Ta force, ton courage, ton optimisme, tes projets et ton goût de la vie les inspireront Eliane!!!!

    Ce partage que tu as le courage de faire à l’occasion de ce “défi vidéo” pourrait d’ailleurs bien aider (voire sauver) de nombreuses personnes Eliane! Merci à toi d’être toi et d’oser parler ouvertement de ton histoire.

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Très gentil message. Tu sais, Paul, j’ai besoin que cela sorte. Cela fait presque partie de ma thérapie. J’ai tellement envie de comprendre, de réussir à m’en sortir.

      Répondre
  3. Lutic

    Une histoire qui parle d’une femme forte qui sait affronter ses difficultés et les transformer en tremplins pour construire une nouvelle vie. Félicitations pour ton attitude positive et ton courage. Je sais que tu seras plus forte et que tu en sortiras gagnante sur tous les plans.
    Je ne pourrai pas t’accompagner avec un défi personnel supplémentaire, mais je suivrai tes vidéos et te soutiendrai.
    Ne lâche rien, tu es forte et courageuse !!
    Anne-Marie
    bonheuretliberte.com

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Merci Anne-Marie… Mon moteur, c’est l’envie de vivre tout simplement. J’ai touché un jour le fond et j’ai souhaité m’en sortir.

      Répondre
  4. Nathalie

    Bonjour,

    Très intéressant votre blog, j’ai subit une double mastectomie en juillet 2014 et j’ai 42 ans, j’ai fini mon traitement en janvier 2015. je ne pense absolument à la reconstruction. Ce qui est le plus douloureux c’est mon bras gauche (tumeur de 5 cm) et la kiné 2 fois par semaine n’est pas du luxe. Il y a quelques semaine une écho à été faite et il n’y avait “rien de suspect”

    Merci pour ce blog

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Bonjour Nathalie, c’est super. Les exercices sont très importants. N’hésitez pas à les pratiquer tous les jours même si parfois ce la reste douloureux. Il faut conserver au maximum la mobilité des bras.Bon courage à vous. Amitiés.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>