L’histoire de mon cancer suite et fin

Dans le cadre d’une 1 vidéo par jour. Voici l’histoire de mon cancer suite et fin…

cancer1

Après ma double mastectomie, j’ai eu pratiquement 1 an de répit.

Mai 2912 – Avril 2013 : j’ai découvert une grosseur à la pliure de mon aisselle droite. J’ai pris un rendez-vous en urgence à l’hôpital et le chirurgien a décidé de la retirer pour l’analyser.

Verdict : cancer.

Ensuite scanner, pet scan et bilans sanguins, on découvre des métastases ganglionnaires et osseuses (5 vertèbres) :

1 cervicale

3 dorsales

1 lombaire

Décision : chimiothérapie avec du taxol hebdomadaire et de l’avastin tous les 15 jours. C’est parti pour plusieurs mois.

En parallèle, j’ai des perfusions mensuelles de zométa pour consolider les os et tous les 2 mois un scanner de contrôle.

Le cancer est stoppé. Pour les oncologues, c’est une réussite. Mais pour moi, ce sont des larmes et des douleurs.

Je me pose des questions et j’ai changé mon alimentation.

je pratique la marche qui me fait un bien fou malgré les douleurs aux pieds. Je fais des séances d’acupuncture et de shiatsu. Je pratique des lavements et des hydrothérapies du côlon.

En décembre 2013, ne supportant plus le taxol, on l’arrête. On continue par contre tous les 15 jours.

En février 2014, on décide 10 séances de radiothérapie au niveau des 3 dorsales.

Je vais m’en sortir avec des brûlures au niveau de l’œsophage qui vont m’empêcher de m’alimenter et de m’hydrater pendant une bonne semaine.

Je vais perdre 10 kg et être placée sous perfusion pour récupérer. Là, je vais commencer à regarder les traitements avec suspicion. Je vais refuser l’hormonothérapie et les injections d’Xgéva. Je conserve l’avastin. J’ai des mucites pendant plusieurs semaines.

J’intensifie mes recherches sur le cancer et je me lance dans le blogging.

En juin 2014, je reprends mon travail dans le cadre d’un mi-temps thérapeutique. Je sais que cela va être dur;

En octobre 2014, j’arrête l’avastin : trop hyper-tension.

En janvier 2015 : reprise du cancer au niveau des ganglions.

En mars 2015 : c’est vraiment reparti. Mes lombaires se détériorent. J’arrête mon travail et j’accepte l’hormonothérapie. j’en suis là.

Je sens que mon corps lutte. Il faut absolument que le soutienne;

Prochain contrôle juin 2015.

Commentaires (6)

  1. Aline

    Quel courage ! Je ne connais rien à la médecine, mais j’entends tout ce que tu supportes : oui, en parler est une façon de mettre le mal qui ronge à l’extérieur plutôt que tout garder à l’intérieur, pour soi. C’est extrêmement salutaire : c’est le contraire de ce qui se fait d’ordinaire : on tait la maladie : la mal à dit qui a du mal à se dire. L’écriture et la parole sont guérisseuses. Je te souhaite alors un bon rétablissement, le processus est en marche.

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Merci Aline, mais avec le cancer ce n’est aussi simple que cela. Le processus qui est en marche en ce moment, c’est malheureusement la progression. Bon il faut attendre le scanner de juin avant de se prononcer.

      Répondre
  2. Renata

    Wuauu quelle route la tienne!
    Superbe que tu mettes tout cela en vidéo, c’est super pour tout le monde qui te regarde.
    C’est incroyable qu’on veuille de faire bouffer autant des médoc….
    A quel prix je me demande toujours!

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Cela interpelle. Je me pose pas de questions.
      Chirurgie : à quoi cela a servi ?
      Chimiothérapie : des mois à souffrir et des effets secondaires nocifs
      Radiothérapie : là, j’ai vraiment dégusté. Et j’ai toujours mal.
      Hormonothérapie : pour l’instant pas trop d’effets secondaires
      Et je devais prendre en plus des perf de zométa et plein de médicaments pour atténuer les douleurs
      Pour l’instant : + 2 ans par rapport à la récidive.

      Répondre
  3. Michel

    Bonjour Eliane !

    Je viens de tomber par “hasard” sur votre blog…enfin plutôt en suivant le lien du site d’Olivier :)
    Je n’ai pas le cancer enfin du moins par encore… car c’est vraiment la loterie parfois…
    Je vous tiens à vous féliciter pour votre blog, vos précieuses informations et votre courage.
    Merci pour le livre sur les jus-santé que je vais m’empresser de télécharger… car tout n’est pas rose non plus dans ma vie… je souffre d’acouphènes très invalidants et pour bien débuter l’année, ma maman qui est atteint de la maladie d’Alzheimer.
    Je suis son fis unique et elle est veuve… je suis donc seul à m’en occuper 24h/24 (j’ai la chance de pouvoir travailler à domicile) mais c’est vraiment très dur de la voir “s’éteindre” jour après jour.. Bon je m’égare !
    En tout cas, j’espère que vos résultats du mois de juin 2015 monteront une régression de votre cancer… je suis de tout coeur avec vous…
    Amicalement,
    A bientôt !
    Michel

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Merci Michel… La qualité de votre alimentation est primordiale pour votre santé mais pensez aussi à vous aérer, c’est fantastique de pouvoir travailler chez soi mais vous n’avez pas toujours la possibilité de respirer l’air extérieur. N’oubliez pas de faire une pause en partant vous promener. Bon courage à vous pour faire face à la maladie de votre maman. J’ai perdu la mienne 1 mois après ma double mastectomie, je l’ai accompagnée pendant des années. Maintenant, j’accompagne mon père sur la fin de son parcours. Pas facile mais c’est aussi le cycle de la vie. Bon courage à vous.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>