Pourquoi l’activité physique me permet-elle d’aller mieux ?

Je le constate tous les jours :

L’activité physique est essentielle au niveau curatif et je parle pour moi, ce n’est plus une question de prévention, c’est devenu une prescription établie par moi-même pour moi-même…

je vais bien…Alors…

TOUT pour guérir ou plutôt aller mieux…puisque je vous le répète “on ne guérit pas du cancer, on le contient…

 

Je pratique la marche douce tous les jours au moins 30 minutes….Je ne suis pas pour l’excès…J’y vais à petits pas. Je me sens fragile…Je ne vais pas me brutaliser…N’hésitez pas à mettre le nez dehors, juste pour respirer le parfum d’une fleur, écouter le chant des oiseaux ou les cris des enfants qui jouent, s’émerveiller de l’odeur de la pluie après une bonne averse..regarder les nuages s’étirer dans le ciel…Sortir, marcher et sourire à la vie…

La piscine, je l’avoue, il y a quelques séances qui sautent mais quel bien-être quand je suis dans l’eau et que je m’étire…je fais tranquillement des longueurs pendant 30 minutes, je m’arrête aussi pour me muscler un peu les bras et les jambes mais je m’applique à rester concentrer sur l’activité au moins 30 minutes après je peux papoter avec mon amie.

Pour le yoga, je me suis inscrite à un cours collectif sur ma commune et quel bonheur après la séance, cela me donne de l’énergie. Là aussi, je sèche parfois…mais qu’importe, j’y retourne et c’est le principal. On avance à petits pas.

J’aimerais vous aider à prendre conscience des effets bénéfiques d’une pratique physique modérée et régulière sur votre moral et votre mieux-être. je vais essayer de construire un petit programme d’entraînement progressif (mon challenge)…tout pour se motiver pour aller mieux… Cela me servira à progresser et je l’espère vous aidera aussi à entrer dans une activité…

Mais peut-être que déjà vous êtes actif ou active…alors n’hésitez pas me dire ce que vous faites pour vous maintenir en bonne forme…et puis si vous ne l’êtes pas…pouvez-vous m’écrire ce qui est un frein pour vous…

Commentaires (3)

  1. Aline

    Comme je te rejoins ! J’ai un problème de thyroïde qui ne fait pas du bien à ma nervosité : alors le plongeon dans la piscine, le footing du matin dans la nature, les ballades, même du pâté de maison en essayant de regarder la ville comme si je la découvrais pour la première fois : en changeant le parcours, en regardant de nouveaux détails, me prendre pour une touriste…, bref, la faire ludique ! bonne continuation !

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Merci Aline pour ce très gentil message…Oui regarder autour de soi comme pour la première fois…
      Merci encore…
      Eliane

      Répondre
  2. Aline

    Oui, et cette première fois se retrouve dans la danse par exemple : souvent avec ou sans musique, je me mets à danser en suivant seulement les mouvements que mon corps a envie de faire spontanément, qui peut m’amener à entrer dans une histoire qui permet d’exprimer ce que l’on a en soi et qu’on ignorait.
    Cela permet d’exprimer de la colère, de la douceur, selon.
    C’est écouter son corps, ce qu’il a à nous dire, à notre rythme.
    Bonne journée.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>