La consultation d’annonce en vidéo

Dans le cadre de mon défi : 1 vidéo par jour.

Voici la consultation d’annonce…

consultationdannonce

La consultation d’annonce est très souvent un parcours bien fléché.

Mais à tout moment, il peut être brutalement court-circuité par des personnes mal informées. Il y a plusieurs chemins qui y mènent.

Dans mon cas personnel, j’ai découvert une grosseur dans mon sein droit. Ce n’est ni une consultation chez un gynécologue ou dans le cadre d’une mammographie de contrôle qu’on a découvert le problème. Une grosseur, cela interpelle.

On court chez son médecin qui ne peut pas se prononcer dans l’état.

Il va vous prescrire bilans sanguins, mammographies et dans mon cas une échographie.

C’est une période d’attente qui génère très souvent beaucoup de questions et d’inquiétudes.

Les résultats sanguins du labo n’ont pas été révélateurs. À ce moment, les professionnels de santé ne doivent pas se prononcer : ni dans un sens, ni dans l’autre.

Maintenant je passe au centre de radiologie où la personne qui m’accueille me dit que pour le rendez-vous de l’échographie, on attendra le point de vue du radiologue après les mammographies.

“Ce n’est pas la peine d’en faire trop” me dit-elle.

Après les mammographies, le radiologue demande à me parler. J’ai compris, j’ai un cancer. “Non” me dit-il. Il va tout simplement procéder à l’examen de l’échographie et rajoute qu’on est dans le cadre de la prescription et qu’on a besoin de l’examen complémentaire. C’est moi qui évoque la possibilité d’un cancer. Dans la foulée, il me propose de prendre pour moi un rendez-vous à l’Institut Curie de St Cloud.

Proposition que j’accepte.

Et il me précise que seule la biopsie me confirmera le diagnostic.

À St Cloud, on va me refaire des mammographies et on m’annonce 3 biopsies :

  • 2 dans le sein droit
  • 1 dans le sein gauche

Les résultats me seront présentés lors de la consultation dite “d’annonce” avec un chirurgien.

Ce type de parcours a été conçu suite aux remarques des patients qui avaient très souvent mal vécu l’annonce du cancer. Tous les personnels doivent être capables de respecter ce schéma jusqu’à l’annonce faite par le spécialiste. Je pense qu’il y a eu véritablement des progrès. Mais quoiqu’il en soit, cela reste un moment très douloureux.

Commentaires (3)

  1. Christopher L

    Super vidéo et super défi (1 vidéo par jour). Je fais le même mais ma connexion internet est tellement mauvaise que j’ai à chaque fois un pépin :P

    J’ai souvent entendu parler de certains amis en médecine que les annonces sont rarement faites avec beaucoup de tact.

    Qu’il y ait eu de progrès est un bon signe, ensuite être capable de la faire avec tact demande des qualités qui ne peuvent peut-être pas être apprises…

    Merci pour ton partage et à bientôt,

    Christopher

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Et tu sais, Christopher, quand cela te tombe dessus. C’est extrêmement douloureux. Indirectement, je l’ai senti venir, c’est pourquoi j’ai pu résister à l’annonce. Mais cela ne m’empêche pas de pleurer de temps en temps, de crier… Cela me soulage. Et puis la maladie m’a appris beaucoup de choses sur moi. J’ai envie de découvrir le monde, même si je ne peux pas aller très loin.
      Bon courage à toi avec ta connexion internet, j’ai envie de découvrir tes vidéos.

      Répondre
  2. renata

    tu as bien décrit LE PROTOCOLE!
    LE PROTOCOLE, LE PROTOCOLE, LE PROTOCOLE, LE PROTOCOLE, LE PROTOCOLE
    on va inventer une chanson
    Moi ma gineco m’a bien enervé! Je me suis dit évidement elle ne veut pas me le dire par téléphone… car comme ça je lui payait une consultation de plus.
    C’était une ginéco que j’avais trouvé bien avant cela. Elle ne savait pas annoncer!
    Elle a tout raté!
    Et en plus jamais elle parle de cancer, elle ne parle que de “grade”
    et puis elle me dit “est ce que vous voulez poser une question?”
    Qu’est ce que je pouvais lui demander? Je ne connaissait rien alors quoi demander?
    Je suis rentrée chez moi et j’ai tapé les mots techniques qu’elle m’a dit “grade” etc etc et puis grâce à Internet j’ai su que c’était un cancer. ET quand on est intelligent ou clairvoyant on sait distinguer ce qui est bon ou pas sur Internet. Et j’ai appris plein plein des choses. Et grâce à Internet quand je suis allée voir le chirurgien j’ai su quelles questions poser!

    SUperbe ta vidéo, ma préféré! Ta bibliothèque à toi est bien plus joli ! ;-))

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>