Archives de mots clés: lâcher prise

Cancer et lâcher prise

Cet article s’inscrit dans le contexte du Festival « À la Croisée des Blogs » du mois de mai.  Ce concept est parrainé par le site http://developpementpersonnel.org. L’édition du mois de mai 2015 est organisée par Christopher Lieberherr du blog « SpeeDevelopment ». Le thème de cette édition est le lâcher prise. Vous pouvez trouver plus d’information sur ce carnaval d’articles en cliquant ici.

 

Le cancer a été l’élément déclencheur qui m’a permis de m’arrêter, d’aller vers le lâcher prise. Mais cela ne s’est pas fait du jour au lendemain. Cela a mis près de 10 ans.

lacher prise

En 2001, j’accepte un poste de direction, grave erreur. J’ai compris dès le premier mois que ce n’était pas fait pour moi. Mais je me suis entêtée.

Premier signe : 1 mois après la prise en main de mon poste, je m’évanouis chez moi suite à un malaise vagal. Une première pour moi, jamais je n’aurais imaginé qu’un jour une telle mésaventure m’arriverait.

Un an après, mon immunité chute, j’ai une varicelle carabinée à 42 ans que je traite massivement pour m’éviter un arrêt de travail. Je me mets une pression démesurée. Je vais continuer sur un rythme d’enfer pendant 7 ans pour être à la hauteur de la tâche qui m’incombe jusqu’à épuisement.

J’ai senti que j’allais y laisser ma peau. J’ai changé de poste. Je suis redevenue une simple enseignante.

D’accord, j’ai lâché mon poste.

J’ai abandonné ma position.

Mais je continuais à me mettre la pression, à vouloir garder au fond de moi la maîtrise de mon environnement.

Alors 2 ans après en 2012, ce n’était pas suffisant : CANCER. Toujours l’envie de tout contrôler…même si je commence à lever le pied.

2013 : récidives ganglionnaires et osseuses. Je lève le pied, je reprends à mi-temps.

2015 : rechute. Alors là, oui j’ai fait le choix d’arrêter définitivement mon travail.

Pourquoi n’ai-je pas réussi à évacuer tout ce stress ?

Y a-t-il une solution ?

Y a-t-il un aussi processus de guérison ?

Je me rends compte que la maladie a été l’expression de puissants conflits intérieurs qu’il me faut absolument évacuer.

Le cancer est une réalité difficile à comprendre, à décrypter pourtant pour aller vers la guérison, je vais devoir poser mes valises.

Alors que faire ? Comment guérir ?

  • en acceptant de changer
  • en me fiant à mon intuition
  • en me libérant de mes tensions intérieures
  • en sachant lâcher prise

Lâcher prise sur quoi ?

  • sur les autres… en me recentrant sur moi
  • sur les événements extérieurs… en me recentrant sur le rythme de la nature ici et maintenant
  • sur les objectifs que je me fixe… en relativisant leur importance
  • sur les émotions négatives…en m’excusant, en me remerciant, en me pardonnant et en m’aimant
  • sur ce qui n’a plus lieu d’être… en acceptant la séparation et les deuils qui en découlent
  • sur ce qui n’est pas essentiel… en se reconnectant avec une dimension plus spirituelle

J’ai eu la chance de bénéficier à l’hôpital de 12 séances de sophrologie et j’avoue que j’ai été conquise par la puissance de cette technique qui m’a permis de me libérer de certains poids et de me laisser aller vers une dimension plus spirituelle.

Dans ma pratique quotidienne, il y a :

  • la respiration pour faire face aux émotions, aux angoisses,
  • le stretching pour libérer mon corps de ses tensions
  • la sophrologie avec les enregistrements de mon professeur pour me soulager de certaines douleurs, pour me remettre en mouvement
  • les exercices de gratitude, de pardon, de remerciement et d’amour avec la méthode Ho’oponopono que je trouve simplement fantastique
  • la marche pour me reconnecter avec la beauté de la nature

hooponopono

J’ai encore beaucoup de choses à apprendre, c’est pour cela que je prendrai un immense plaisir à lire tous les articles de mes amis blogueurs qui ont de leur côté réfléchi à la problématique du lâcher prise.

 

 

 

 

15 mai 2015