Comment lutter contre la fatigue liée au cancer ?

La fatigue liée au cancer est une fatigue persistante et paradoxalement le repos n’y fait pas grand chose.

Et contrairement à ce qu’on pourrait penser le repos seul ne soulage pas ma fatigue. Quand j’arrive à avoir une activité, je me sens mieux. Cela ne m’empêche pas de faire des siestes quand le besoin se fait sentir. Comme aujourd’hui, j’ai dormi 2 heures (j’avais mal partout, à la tête, j’avais froid) je me suis levée, le mal de tête était toujours là, j’ai pris un doliprane et j’ai décidé de sortir, de marcher malgré la pluie. Bien couverte, mon parapluie en main, je me suis appliquée à faire mon petit circuit, j’ai même agrandi le parcours car au fur et à mesure je me suis sentie de mieux en mieux, j’ai pris du plaisir à me promener : l’air frais et humide m’a revigoré, les odeurs des fleurs et de la terre m’entouraient, j’ai passé un bon moment.

C’est pourquoi, je m’astreins à marcher un peu tous les jours. J’ai même l’impression de regagner en vigueur et en vitalité.

Et dans ma semaine, je m’organise :

  • à suivre 2 cours de yoga
  • à nager 1/2h à la piscine avec une amie
  • à marcher tous les jours entre 1/2h et plus, voir beaucoup plus…

Donc en résumé pour lutter contre cette fatigue liée au cancer :

  • avoir une alimentation saine et riche en jus frais de légumes et de fruits (premier principe)
  • avoir des activités physiques régulières (la marche pour commencer : c’est super…le yoga, le qi qong, le tai chi, la piscine…)

Et vous que faites-vous pour lutter contre cette fatigue ?

Commentaires (9)

  1. Catd

    Coucou , ma Kine conseille de marcher avec deux bâtons: ça soulage les articulations, ça muscle l ensemble du corps.
    Je trouve que ça rythme bien aussi la marche.
    Et bravo Eliane.

    Répondre
    1. Eliane (Auteur de l'article)

      Bonjour à vous,

      Je vais donc me lancer dans la marche nordique…et c’est prévu pour le 22 mai…

      Répondre
  2. sylvieR

    coucou,
    pareil pour les massages ou auto- massages qui, même si on débute sur la fatigue, redonnent progressivement beaucoup d’énergie, optimisent la marche ou tout autre effort, aident à dissiper un mal de tête, donnent un bon moral …sans médicament…à faire avant ou après le sport, pas trop de technique, il suffit d’essayer…:-)

    Répondre
  3. Nina

    Bonjour Eliane,

    Pour répondre ici à votre commentaire laissé sur mon site je pense aussi que le stress est un élément déclencheur du cancer, la médecine a encore énormément de progrès à ce sujet.

    Cependant, avez-vous déjà vu le film “le secret” ? Si non, je vous conseille vivement, il est dispo en entier sur youtube en français. Il a changé ma vie ! Et il peut changer la votre ! Dans le groupe où nous sommes, on en est fan =)

    Plein d’ondes positives !

    Nina

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Merci Nina pour le conseil, je prendrai le temps de le regarder.
      à très bientôt…

      Répondre
  4. norbert

    Merci encore Eliane pour ton courage. Je me réjouis à chaque lecture de voir ta combativité face à cette maladie et j’admire ton combat. Tu es obligée chaque jour de te dépasser et de continuer à aller de l’avant malgré les circonstances et malgré la douleur.

    Ton blog mérite vraiment d’être connu! Je mets cet article sur mon Facebook et encore merci pour ton partage.

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Tu sais, j’ai une telle envie de guérir pour retrouver celle que j’étais avant. Je me rends compte à quel point j’aime la vie. Je ne veux pas regarder en arrière mais je crois que je n’ai pas assez apprécié la chance que j’ai eu. Et à chaque instant, je me dis le bonheur, c’est maintenant. J’essaie d’admirer la beauté du monde qui m’entoure et de l’instant présent.

      Répondre
  5. Nina

    très intéressant d’y voir ton expérience et de donner des conseils percutants =) en fait ne rien faire nous rend encore plus fatigué ahah =)

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Exactement Nina, la solution n’est pas : “dans je dois me reposer à tout prix, mais plutôt je dois me bouger à mon rythme et reprendre pas à pas de l’activité… puis lorsque j’irai me coucher le soir, je pourrai mieux récupérer”.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>