Cancer et douleurs

J’ai voulu faire cette vidéo sur “Cancer et douleurs” parce que je renvois dans mes vidéos une belle image positive, je suis resplendissante, pleine d’enthousiasme. Je donne l’impression d’avoir beaucoup d’énergie. C’est assez trompeur.

douleursCar malgré tout, au quotidien, j’ai de nombreuses douleurs.

J’ai de nombreuses douleurs parce que mon cancer progresse et qu’il appuie sur des terminaisons nerveuses au niveau de ma colonne vertébrale et que cela irradie dans tout mon corps.

Ce n’est pas parce qu’on renvoie une belle image, qu’on ne souffre pas.

Et ce n’est pas parce que je positive, que le cancer… c’est facile.

Pendant les traitements, c’est même extrêmement douloureux.

C’est pourquoi j’ai arrêté les chimios, je n’en pouvais plus.

C’est pourquoi, je ne suis pas prête à recommencer.

La radiothérapie m’a littéralement abattue. J’ai mis plusieurs mois à me débarrasser de mucites.

Puis quand on a tout essayé et que le cancer progresse toujours, les pensées négatives arrivent. Le moral est vite en chute libre. Les douleurs peuvent devenir de plus en plus intenses.

Je connais des épisodes douloureux pratiquement tous les jours principalement le soir. Je n’arrive plus à porter mon corps et je m’écroule. Je suis obligée de m’allonger, j’ai des crises de larmes et je prends des anti-douleurs pour me soulager.

J’arrive à oublier mes douleurs quand je marche, quand je respire profondément, quand je m’étire.

C’est pourquoi j’aime à me mettre au soleil, et quand il n’y en a pas, je prends une douche bien chaude.

La marche, une petite activité physique, des moments positifs et parfois des médicaments anti-douleurs m’aident à supporter les passages douloureux de mes journées.

N’hésitez à me laisser un commentaire et télécharger mon bonus pour recevoir ma newsletter.

À très bientôt,

 

Commentaires (10)

  1. Ned ALLEN

    Bonsoir ÉLIANE .

    Symptômes répertoriés du SCORBUT (chronique ou provoqué).

    Anémies
    Petites et grosses hémorragies
    Tendances aux hématomes
    Gencives qui saignent et les hémoroïdes qui suintent
    Dépressions passagères et sans raisons
    Difficultés de cicatrisation
    Infections
    Ramollissements articulaires (troubles de l’ossification)
    Fatigue “psychique” ou “nerveuse !”
    Augmentation de la tension artérielle
    Baisse de l’attention et de la concentration (voir les allergies au lait de vache)
    Insomnies non liées à l’environnement
    Blocages du système immunitaire …
    Les maladies qui se terminent par “…ite”
    Tout ce qui est douleurs vives ou intolérables.

    Il y en a d’autres mais inutile de s’encombrer …
    Le scorbut se soigne extrêmement vite avec de l’acide ascorbique, appelé aussi Vitamine C
    Je t’ai déjà expliqué l’histoire du tabouret à 3 pattes !!!

    Ma chère et douce épouse doit se faire poser une prothèse de hanche dans une dizaine de semaines elle partira à la clinique après avoir “consommé” 20g de vitC les 2 jours précédents et surement autant, ou plus, les jours suivant !
    (une adresse : http://vitcnat.com/) c’est celle que je commande pour les grosse dose !

    à bientôt

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      J’ai un peu de mal à avaler une grosse quantité de Vit C. Mais je vais peut-être m’y remettre. Merci. J’en ai 2 kilos qui dorment dans mon placard.

      Répondre
      1. Ned

        À répartir tranquillement sur la journée ! en 5 ou 6 fois … et si c’est un problème de goût acide ajoute du bicarbonate !
        Amitiés

        Répondre
        1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

          Exact…

          Répondre
  2. renata

    merci Eliane pour cette mise au point!
    c’est important
    et je sais bien comment tu est courageuse!
    car déjà, avoir un blog sur le thème est incroyable, je n’aurais pas pu le faire
    vraiment je te souhaite pas tant douleurs
    ….
    bisous

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      C’est pourquoi, il y a des jours où je dois ralentir même mon engagement dans le blog parce que je suis tellement épuisée et douloureuse. En ce moment, je me couche vers 21h30 tellement c’est difficile pour moi de tenir. Je ne comprends pas. Je me dis qu’un jour tous les efforts que je fais, vont “payer”, que je vais réussir à renverser la vapeur. Qu’il va y avoir un retournement de situation. Bon, je te quitte parce que je pars marcher avec une amie. Bises.

      Répondre
  3. marie

    Ta vidéo est très courageuse et expliquer plus ton quotidien ,aux gens qui te lisent , était une chose nécessaire
    La douleur est la pire ennemie du moral et il est très difficile a mon avis de vivre avec.
    Tu ne prends pas anti-douleur régulièrement ? Tu devrais demander a ton médecin de t’en prescrire plus . Souffrir est usant et n est vraiment pas indispensable . La fatigue ! c’est diffèrent ,il faut vivre avec . Encore merci pour blog et continue le a ton rythme .Chez nous l Automne a déjà montré un peu de son nez . C’est très agréable

    Marie

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Mon problème Marie, c’est que maintenant je doute de tous les effets secondaires des médicaments. Et je n’arrive pas à comprendre pourquoi il y a des jours où je souffre terriblement et d’autres pas. Je suis d’accord avec toi quand on souffre, on a le moral dans les chaussettes.
      Bon la fatigue est aussi un problème. Ce manque d’énergie, il faut y remédier. C’est pourquoi j’ai envie de me tourner vers la circulation des énergies dans notre corps; Si tu as des idées, n’hésite pas à partager. Et puis une petite photo de l’Automne au Japon me ferait bien plaisir, une photo à partager sur le blog.

      Répondre
      1. marie

        tu sais ,il faut que tu compares les effets des anti-douleurs et les effets secondaires de ces anti-douleurs sur ton quotidien . Alors tu pourras choisir . Moi aussi je ne comprends pas pourquoi il y a des jours avec douleurs et d autres pas . Bonne journee Marie

        Répondre
        1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

          Oui, quand la douleur est trop forte. J’accepte d’en prendre pour me soulager, pour arriver à dormir, pour avoir 2 heures de répit. Mais les effets secondaires ne se mesurent qu’à long terme. Je ne veux plus être coincée par des années d’intoxication comme avec les produits laitiers (hormones et calcium non assimilable), les viandes rouges (hormones et anti-biotiques) et les poissons d’élevage bourrés d’anti-biotiques et d’OGM. Se soigner et s’alimenter, cela devient très compliqué.

          Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>