Photo du jour : avoir un rêve…

En allant aujourd’hui à l’hôpital, j’ai trouvé facilement ma photo du jour avec la phrase qui va avec…:

Avoir un rêve…

reveVue de l’hôpital Foch à Suresnes

Ce rêve, je l’ai déjà depuis un certain temps : c’est pouvoir dans un avenir proche être capable de grimper au premier ou mieux jusqu’au deuxième étage de La Tour Eiffel. Ce rêve, c’est Mon Everest à moi.

Pourquoi est-ce important d’avoir un objectif, un rêve réalisable ? Cela vous tire. Cela vous permet d’oublier les pensées négatives. Cela donne du sens à la vie et c’est ce qui rend la vie intéressante et motivante. Chacun a un rêve : petit ou grand et c’est un sacré moteur, une puissante source d’énergie.

Notre attention est portée sur ce point positif, enthousiasmant. Cela peut nous donner des ailes, cela nous permet de surmonter les épreuves en nous répétant : j’y arriverai. Car pour moi, il y a un certain plaisir à se dépasser.

Ce rêve est magique pour moi puisque il me relie à des moments heureux de mon enfance et de l’enfance de mes enfants. Cette montée, je l’ai déjà faite avec mon père quand j’étais enfant et je l’ai encore faite quand mes enfants avaient 8 et 10 ans. Ce sont de magnifiques moments de bonheur.

Et puis, quand je prends le train pour aller à l’hôpital, j’admire toujours avec bonheur la Tour Eiffel, cela reste pour moi un fabuleux monument, une véritable merveille architecturale et je ressens une joie indescriptible.

TourEiffel1Vue de l’hôpital Huguenin à Saint-Cloud

tour eiffel3Vue de chez moi, lors de mes promenades

09 nov 2015

Photo du jour : ralentir et avancer…

Je continue mon challenge une photo par jour, je pense jusqu’à la date de mon opération.

J’adore regarder les escargots. Et hier soir, certains sont venus me dire bonsoir et m’apporter leur force tranquille et leur message :

“Ralentir et avancer”

 

ralentir

 

Si les couleurs sont particulières, c’est que tout simplement cette photo a été prise la nuit.

Pourquoi ralentir ?

parce que mon corps a parlé, il m’a dit : “stop”… je l’entends mais j’ai encore beaucoup de difficultés à m’arrêter. Alors je vais tenter de ralentir dans les prochains mois. Je vais dire “non” plus souvent et il ne faudra pas m’en vouloir.

Aujourd’hui, j’ai presque passé ma journée couchée. C’est pourquoi je peux écrire ce billet. Je ne me suis pas épuisée.  C’est vrai, je ne suis pas sortie mais j’ai regardé le ciel, les nuages par la fenêtre. C’était très agréable.

Il faut apprendre à résister à la pression sociale, médiatique et à notre propre pression intérieure de toujours vouloir en faire plus.

Il faut apprendre à savourer cette qualité de vie pour être plus confiant et moins stressé.

Pourquoi avancer ?

Comme l’escargot j’avance lentement, j’avance surement. Avancer, c’est faire partie de la vie et la vie n’est que mouvement. Avancer avec confiance, avec enthousiasme dans son projet de vie… Mon blog aujourd’hui fait partie de mon projet de vie. Il me relie aussi à vous, à moi. Il me libère et m’aide à aller vers un mieux être. C’est paradoxal mais c’est ainsi.

J’aime prendre des photos et les relier à un sujet qui a du sens pour moi. J’espère que mes réflexions vous aident aussi à trouver ce qui fait sens pour vous.

Alors, si pour vous aussi il y a urgence à ralentir, n’hésitez pas à l’écrire dans les commentaires.

08 nov 2015

IRM : résultats pas brillants

En un mois de temps, l’atteinte métastatique de la lombaire L1 a progressé d’environ 10 mm. C’est très net sur les images de l’IRM. En plus, il est précisé que la lombaire L2 est également touchée. Cela se complique.

IRM L1

Demain je retourne à Foch pour voir les modalités de l’opération. J’ai encore la chance d’avoir une certaine mobilité mais avec de grosses douleurs. Je prends donc consciencieusement les médicaments à base d’opium qui me permettent de tenir.

Il va falloir soutenir la colonne vertébrale avant de traiter la tumeur par un système de vis. L’IRM donne davantage de précisions que le scanner sur les atteintes ou pas de la moelle épinière et du canal rachidien.

Je ne sais pas comment j’arrive à faire face… comment j’arrive à trouver la force,  l’énergie.

Très sincèrement, le fait de bien m’alimenter, d’avoir revu de A à Z mon alimentation me permet de garder le moral :

  • suppression au maximum des sucres,
  • des produits laitiers de la vache,
  • des produits de l’industrie agro-alimentaire,
  • de la viande rouge

y est certainement pour quelque chose mais hélas cela ne suffit pas.

J’ai beaucoup progressé sur le sens de ma vie.

J’aime ma vie et j’ai de la reconnaissance pour cette Terre qui me porte, pour la nature qui m’entoure, pour l’amour et l’amitié des êtres qui m’entourent.

Ils contribuent sans le savoir à maintenir mon énergie vitale.

Le cancer est compliqué dans les formes qu’il prend pour se développer. Sa progression est insidieuse et l’équilibre de la vie complexe.

Merci encore pour votre soutien.

08 nov 2015

Photo du jour : se préserver

Ce défi “Photo du jour”que j’ai débuté avec Clairette du blog by Clairette est pour moi un bon moyen de booster ma créativité mais aussi de renforcer mon énergie vitale par une série de réflexions portant sur le bien-être, le bonheur, la confiance en soi ou la santé.

Prendre chaque citation pour un conseil ou un exercice ou une aide pour aller vers un mieux être intérieur…

Aujourd’hui : Se préserver en fabriquant sa coque de protection… C’est un peu vague comme message mais c’est une sorte de technique de visualisation… Je n’y mets aucune puissance surnaturelle…juste une image symbolique.

photo2

Pourquoi “Fabriquer une coque de protection ” ? Contre quoi, contre qui ?

J’ai envie de répondre pour vous préserver du négatif, du négatif extérieur et du négatif intérieur, pour se sentir en confiance comme protégé.

  • Asseyez-vous confortablement dans un lieu calme
  • Fermez les yeux,  respirez tranquillement
  • Appelez les ondes positives de la Terre, de l’Univers… le petit côté merveilleux, magique, féérique de l’histoire
  • Imaginez une grosse bulle, une coque, un cocon de protection, un anneau ce que vous voulez
  • Dessinez ce cercle de protection avec vos bras si vous en ressentez le besoin
  • Laissez entrer la lumière en vous et avancez avec confiance vers cette source lumineuse
  • Laissez le bien-être vous envahir
  • Traversez cette lumière et c’est là comme par enchantement…
  • Vous êtes comme protégé par ce voile lumineux et invisible
  • Vous êtes sur votre petit nuage… Plus rien de négatif peut vous arriver.

L’effet bénéfique peut être plus ou moins long, c’est pourquoi il est nécessaire de renouveler régulièrement ce type d’exercice, d’expérience, bref à chaque fois que vous pensez en avoir besoin.

Ce n’est pas grand-chose, cela ne mange pas de pain… Alors n’hésitez pas à le tester même si l’effet est éphémère.

Avez-vous déjà connu, utilisé cette coque de protection ?

Merci de raconter votre expérience dans les commentaires.

Cette bulle de protection, c’est Cécile, thérapeute du shiatsu qui me l’a fait découvrir.

Je ne songe pas toujours à l’utiliser mais s’exercer régulièrement à la vivre vous aidera à surmonter naturellement des caps difficiles.

07 nov 2015

Photo du jour : le monde est beau…

Pour répondre au défi de Clairette du blog by Clairette sur “Comment garder ses habitudes créatives”, je m’engage à publier régulièrement une photo et à la commenter.

photo1

On peut s’étonner de ma force face à la maladie, elle n’a rien d’exceptionnel.

Je puise tout simplement mon énergie dans le monde qui m’entoure : le vol d’un oiseau m’émeut, le souffle du vent me ravit, je m’émerveille devant tant de beautés.

Cette expérience quotidienne de la beauté atténue ma peine, réduit mes douleurs et renforce ma détermination à vivre.

Bref cela me donne du courage.

Je prends chaque jour le temps d’observer des choses ordinaires, je me laisse charmer par ce quotidien banal et je saisis mon téléphone portable pour prendre une photo.

Je me laisse aspirer par cette simplicité et j’aime la partager avec vous.

Un arrêt sur image qui me fait aimer la vie.

Et vous, quelles sont les petites choses qui vous enthousiasment ? N’hésitez pas à me l’écrire dans les commentaires.

06 nov 2015

Un matin en noir et blanc

Pour la semaine du noir et blanc proposée par Marie-Ange du blog Apprendre la photo de voyage, je n’ai pas eu besoin de partir en voyage pour trouver mon sujet.

Je l’ai trouvé ce matin sur le quai d’une gare en attendant mon train pour me rendre à l’hôpital.

gare1

C’est peut-être du déjà vu mais pour moi cela se révèle comme étant un excellent exercice pour la photographe-amatrice que je suis.

Le quai de la gare, l’attente, la pluie, les trains, les voyageurs qui se pressent, se croisent, s’ignorent… deviennent des sujets passionnants.

L’attente se fait moins longue, et ces images fugaces sont pour moi de toute beauté. Le noir et blanc met en valeur ces scènes de vie.

J’apprends le cadrage, les lumières. J’aime les flous. Je fais quelques portraits.

C’est vrai qu’utiliser le noir et blanc est très porteur au niveau de l’esthétisme.

On ne voit plus les choses de la même manière. Bon d’accord, j’ai un peu triché. Je n’ai pas utilisé un réflex mais juste mon téléphone portable et j’ai adoré.

gare10

Découvrez le noir et blanc avec Renata et Marie-Ange

05 nov 2015

Opération chirurgicale en vue

Retour sur une journée bien chargée…

Pas le temps de faire une vidéo… Trop de douleurs…Trop fatiguée…

Et puis il y aura une suite demain : IRM en urgence, date de l’opération, rendez-vous avec l’anesthésiste…

Comme les médicaments commencent à faire effet, je peux me permettre d’écrire cet article rapidement.

2 photos pour expliquer la situation et pourquoi, j’ai accepté l’opération.

operation1operation2L1 en rouge qui part dans le canal rachidien.

À gauche : scanner d’octobre

À droite : scanner de juin (encore acceptable)

On aperçoit aussi sur le scanner de gauche D 10 et D9 qui sont aussi touchées par le cancer.

La tumeur progresse sur la moelle épinière à la vitesse grand V et le corps vertébral est entrain de se fracturer.

Il faut consolider la vertèbre d’urgence.

Puis ensuite intervenir sur la tumeur, certainement par radiothérapie.

C’est pourquoi, j’ai donné mon accord pour l’opération.

Les douleurs deviennent trop importantes. J’en suis là. Que faire ? Avoir le moral ? la foi ? boire des jus ?

Je n’ai pas beaucoup de temps devant moi.

Je suis obligée de prendre une décision. Et la décision, c’est l’opération.

Demain, je passe une IRM supplémentaire puisque le scanner date (1er octobre-4 novembre). On peut penser qu’au vu de la progression entre juin et octobre, cela ne s’est pas arrêté puisque mes douleurs s’intensifient.

Pas évident. Mais j’ai pris la décision d’opérer.

Résultats de l’IRM : le 7 novembre qui serviront au neuro-chirurgien pour le choix du type opératoire (impossibilité d’opérer par l’arrière)

Rendez-vous avec l’anesthésiste : le 13 novembre

Hospitalisation : le 18 novembre

Opération : le 19 novembre

 

04 nov 2015

Alphabet culinaire : V comme Vanille et Verveine

On se rapproche de la fin de l’année, encore quelques lettres et l’alphabet culinaire sera complet. Youpi!!!

Mais avant, voici la lettre V comme Vanille et Verveine…

Au départ, je voulais vous préparer une Verrine : flan Verveine surmonté de sa compotée de pommes Vanille. Eh bien, j’ai raté et je n’ai pas eu le courage de recommencer.

Alors ce sera tout simplement :

  • une compotée de pommes aux grains de Vanille accompagnée par une tisane de feuilles de Verveine Citronnelle pour un goûter automnal…

verveine

On va commencer par la compote de pommes et la préparation de la gousse de Vanille pour recueillir les grains.

Donc voici ma première vidéo “Alphabet culinaire V comme Vanille” :

6 pommes, 1 gousse de vanille…

  • On épluche
  • On coupe en petits morceaux
  • On recueille les grains de vanille
  • Dans des bols au cuit-vapeur pour 15 minutes

Je pars en promenade (petite parce que je ne suis pas en forme) avec mon amie…Photos… Parce que la forêt est belle.

Et au retour dégustation de la compote de pommes/Vanille accompagnée de l’infusion de Verveine (4 à 5 minutes dans l’eau à 95°C).

Deuxième vidéo “Alphabet Culinaire : V comme Verveine” :

 

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager ou à me laisser un commentaire.

Maintenant allez découvrir la lettre V de l’alphabet culinaire des blogs de mes amies…

V comme  Velouté de lentilles aux brocolis par Christine du blog ma-liberté-culinaire

V comme  Victor/Vainille par Renata du blog lesimages2renata

Pour les prochaines lettres (W, X, Y, Z), je vais accélérer le mouvement afin d’offrir à tous mes abonnés l’e-book de mon alphabet culinaire avant les fêtes.

 

03 nov 2015