Soins palliatifs

Prochaine étape : une hospitalisation de quelques jours en soins palliatifs pour équilibrer le traitement contre la douleur.

Eliane

J’ai cru au mirage de la chimio. J’ai accepté une 2e ligne de chimio. Cela s’est révélé catastrophique : 2 semaines encore plus difficiles. J’ai tout stoppé. J’arrive tout juste à retrouver un peu le sourire et de l’énergie.

Que s’est-il passé depuis mon dernier article ?

Une scintigraphie cardiaque avant chimio : nouvel examen pour moi. On injecte un traceur radioactif pour obtenir une belle imagerie.

scintigraphie

Bilan : un cœur nickel, je suis apte à résister à la dose de doxorubicine…

Le 26 janvier : première et dernière cure de la 2e ligne de chimio… Une chimio agressive aux effets secondaires dévastateurs qui pouvait me détruire le muscle cardiaque… Une aberration, comment ai-je pu accepter cela ?

En vidéo :

2 semaines de douleurs, de pleurs… La preuve qu’on a toujours envie d’y croire. Mais pas de problèmes, on a encore d’autres molécules sous le coude, je peux faire mon marché : navelbine, xeloda ou encore eribuline…

J’ai l’embarras du choix. STOP….

Je suis vraiment fatiguée de tous ces traitements. Pourtant, il faut bien traiter cette douleur qui m’épuise, cet étau qui m’emprisonne la poitrine et qui me fait tant souffrir.

C’est pourquoi, j’ai accepté cette hospitalisation de 3 à 4 jours en soins palliatifs pour équilibrer mon traitement contre la douleur, pour me permettre de mieux supporter mon quotidien et de pouvoir faire encore de belles choses.

Est-ce que je vais encore tenter des choses ou vivre le temps qu’il me reste le mieux possible ?

16 fév 2016

Propagation du cancer

Bilans de début d’année plutôt catastrophiques : propagation du cancer au squelette, au foie et au poumon droit, multiplication par 3 des marqueurs.

Je dois toujours faire face à de grosses douleurs : donc traitement pour éviter de rester couchée toute la journée et de pleurer en non-stop.

orchidee

Pourtant quand on me croise,

rien ne se voit, rien ne transparaît.

C’est paradoxal dans la vision que l’on a du cancer.

Je ferme cette parenthèse.

Que vais-je faire ?

Après le choc de l’annonce…

Après les larmes…

Il va falloir agir, prendre des décisions pour contrer cette propagation.

Ne rien faire et me laisser partir. J’avoue que j’y ai songé. Je pense que mon énergie vitale en a pris un sérieux coup.

  • Accepter les traitements.
  • Aller dans une autre direction.
  • Changer d’alimentation, à vrai dire je n’arrive plus à manger. Manger devient compliqué. Les mucites ne sont pas loin. Je soigne de près ma bouche : rinçage au bicarbonate, brossage délicat après chaque absorption, élimination de certains aliments, mâcher de la propolis…
  • Mon goût est altéré, tout m’écœure. Signe que le foie va mal. Le jus de citron chaud devient ma boisson favorite. Cela me soulage vraiment. Je me suis remise aux tisanes de desmodium.
  • Il va falloir se motiver pour donner du sens à mon combat car je n’ai plus beaucoup de courage.
  • Se relancer avec des défis “anti-cancer”. Oui c’est une sorte de challenge.
  • Utiliser de nouveau le blog pour se motiver.

La propagation du cancer est un choc. Je sentais bien que je n’allais pas bien. Les os étaient fragiles mais le foie et le poumon. Pourquoi ?

Le foie est un lieu de filtration comme j’ai de nombreuses cellules cancéreuses circulantes. Elles ont fini par réussir à s’accrocher.

Le poumon est le lieu des échanges gazeux : gaz carbonique et oxygène. Je peux penser que le fait de ne plus marcher, de ne plus sortir, n’a pas été que bénéfique. L’air de l’extérieur m’a terriblement manqué. Il faut de nouveau que je m’astreigne à mieux respirer, à sortir plusieurs fois par jour.

Mes défis vont être nombreux :

  • surmonter la chimio, ce n’est pas rien…
  • oxygéner mon corps, mes poumons…
  • soulager mon foie..
  • relancer mon énergie vitale.

Bon, le blog va rester encore pour un peu de temps une vitrine. Mais sans plus car je ne veux pas me fatiguer.

 

22 jan 2016

Défi 30 jours jour 18 : Changer

Pour mon défi 30 jours, jour 18 : Changer…s’adapter aux changements…

La vie n’est que mouvement, n’est que changement… Apprendre à changer, c’est apprendre à s’adapter, à rebondir.

Résister aux changements, c’est souffrir inutilement.

changer

Alors changez vos habitudes, lancez-vous des défis comme moi… C’est un bon moyen de bousculer ses habitudes en sortant de sa zone de confort.

La maladie a été le point de départ de mon changement. C’est brutal, c’est douloureux et pourtant c’est aussi cela qui m’a permis d’apprécier la vie.

 

Vidéo du jour : Vivre le changement

Pliage du jour : Les petits voiliers

C’est le moment de larguer les amarres. Embarquez-vous et découvrez de nouveaux horizons…

bateaux

 N’oubliez pas de me laisser un commentaire, cela me fera très plaisir.

19 déc 2015

Defi 30 jours, jour 17 : Pomme, poire et cannelle

Tout simplement un goûter facile pour des invités surprises : pomme ou poire à la cannelle…

Voilà mon défi 30 jours, jour 17 : une recette simplissime pour un après-midi au coin du feu…

À déguster à l’heure du thé, une pomme ou une poire cuite à la cannelle au cuit-vapeur pendant 5 à 6 minutes…

Recette vite préparée :

  • pomme coupée en 2
  • on saupoudre de cannelle
  • quelques minutes au cuit-vapeur
  • à déguster tiède avec une tasse de thé ou de tisane..

cannelle

Vidéo du jour : Pomme et poire à la cannelle

Pliage du jour : la serviette de table papier

Serviette en papier pour un goûter au parfum de cannelle…

serviette

Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à le partager.

18 déc 2015

La solitude pendant les fêtes

Pas facile de faire face à sa solitude pendant les fêtes…même quand on a réussi à l’apprivoiser.

Alors comment gérer au mieux ce passage difficile… quand on est seul.

Voici le 3e et dernier volet du carnaval d’articles proposé par Chantal du blog “Ambition et réussite” sur le thème de la solitude

solitude feteset quelques conseils…

Anticiper

Choisir de vivre ces fêtes seul ou entouré…

Si on a décidé de les passer seul, on peut se faire plaisir :

  • en décorant sa maison
  • en préparant son repas
  • en s’offrant des petits bonheurs

Si on a fait le choix d’être entouré :

Plusieurs solutions s’offrent à vous  “inviter”, “être invité” ou participer à un repas associatif.

Inviter : il y a toujours plus seul que soi. C’est le moment d’inviter des amis qui n’ont rien prévu eux aussi. Organisez un petit repas festif en toute simplicité dans une maison aux airs de fêtes.

Être invité :

Faites la démarche d’aller au devant des autres : téléphonez à la famille ou aux amis.

Une personne de plus dans une soirée ne pose pas problème. Faites-vous confiance.

Associations : nombreuses sont les associations qui organisent chaque année des repas au moment des fêtes, elles recherchent souvent des bénévoles pour aider des personnes démunies et isolées à passer les fêtes de fin d’année.

Cela peut être une expérience humaine qui vous enrichira. Jetez-vous à l’eau.

Comprendre :

  • Les solutions ne sont pas chez les autres mais en soi.
  • On a souvent une mauvaise perception des choses.
  • Il faut donc faire souvent un travail sur soi.
  • On ne voit pas la main tendue, on refuse une invitation.
  • La solitude ne se surmonte pas à y réfléchissant tout le temps mais en allant vers les autres par une multitude de petits gestes.
  • Rien n’est simple, et c’est vrai pour tout le monde.
  • Et ne jamais oublier que l’on n’est pas aussi seul qu’on le croit.

Agir :

  • Sortez en vous offrant un restaurant, une séance de cinéma
  • Rencontrez des gens dans des lieux animés
  • Faites l’expérience du hasard

 

J’espère que mon article vous aura aider. N’hésitez à découvrir ceux de mes amis blogueurs.

Angélique du blog Vivre de l’immobilier avec

Cathy du blog Changer de vie aujourd’hui avec

Cécile du blog  La sorcière et le médecin  avec

Dorian du blog Plate-forme bien-être avec

Hélène du blog Réussite possible avec

Nicolas du blog Retraite Heureuse avec

Pierre du blog avec Des défis pour changer de vie avec

Sandie du blog avec Zen sans Méditer avec

Taty Chantal du blog Ambition et Réussite avec

 

Seul ou entouré, je vous souhaite de passer tous les jours de bons moments en cette fin d’année. Amitiés à tous.

18 déc 2015

Défi 30 jours, jour 16 : Décorer sa maison

J’adore décorer ma maison pour les fêtes de fin d’année, c’est pourquoi, j’en ai fait le sujet de ce jour 16 de mon défi 30 jours.

  • Décorer simplement sa maison avec les moyens du bord…

Une cueillette de végétaux : lierre, houx, baies, branches de sapin… La nature est généreuse, une petite promenade en ville ou dans les bois, les haies débordent de trésors.

couronnePour donner un air de fête à sa maison, fabriquez une couronne de Noël avec des végétaux.

C’est extrêmement facile avec une base de lierre, quelques baies, une pomme de pin, des branches de sapin, de la ficelle naturelle ou quelques brins de raphia et le tour est joué.

Cela donne de la joie,du bonheur tout simplement aux habitants de la maison, aux passants et aux amis qui viendront vous rendre visite.

Ce sont des petites attentions qui font du bien à tous.

Vidéos du jour : Décorer sa maison

Mes décorations : Couronne de Noël, décoration du centre de la table

Centre de table :

centre

Rien de plus facile, une pomme de pin et quelques végétaux. J’aime aussi à préparer des pommes d’ambre (c’est-à-dire une orange piquée de clous de girofle pour parfumer ma maison). Il y a une odeur de Noël qui flotte dans la maison. C’est la bonne humeur assurée.

Pliage du jour : l’étoile

En avant pour la fabrication d’une multitude d’étoiles…

etoileSi l’article vous a plu, n’hésitez pas à le partager.

17 déc 2015

Défi 30 jours jour 15 : Pause

Pour mon défi 30 jours, jour 15 :  le mode “PAUSE”… Une courte pause pour se remettre… J’ai besoin de souffler plusieurs fois par jour au sens propre et figuré mais c’est vrai pour tout le monde.

Nous avons installé dans le salon un lit pour que je puisse m’allonger plusieurs fois par jour tout en restant au cœur de la maison.

Je peux ainsi profiter de la vie familiale tout en étant dans une position confortable de repos sans trop de douleurs.

Je peux me mettre rapidement en situation de relaxation pour quelques instants, je peux me reposer et anticiper les douleurs et la fatigue.

pause

Nous sommes tous confrontés au quotidien par des difficultés, par des contrariétés, par des problèmes. Il est donc nécessaire de stopper pour reprendre le contrôle de ses émotions. Et la pause est un moyen de se recentrer, de se calmer, de retrouver un moment de calme, de sérénité.

  • Arrêtez-vous et soyez attentif à vous, à votre corps, à vos émotions…
  • Prenez cette habitude d’une courte introspection avant de vous lancer dans une activité, même avant de vous exprimer.

Donc chaque jour :

  • Adoptez le mode “Pause” le temps de quelques minutes
  • Respirez profondément
  • vivez l’instant présent
  • Comment vous sentez-vous ?

Ainsi ces quelques instants avec vous-même pourront vous permettre d’être mieux en phase avec l’être que vous êtes.

Vidéo du jour : le mode “Pause”

Pliage du jour : le cœur

coeur

D’où mon pliage du jour, avec ce cœur qu’il faut préserver et retrouver.
Merci pour vos commentaires à demain…

17 déc 2015

Défi 30 jours jour 14 : Se recentrer

Voici mon défi 30 jours, jour 14 : Se Recentrer sur ses priorités…et mes priorités sont d’aller mieux, d’être à 100% pour aborder la suite de mes traitements.

Se recentrer et non se disperser.

priorites

Donc je vais me recentrer sur :

  • bien m’alimenter
  • bien m’hydrater
  • bien dormir
  • bouger en fonction de mes possibilités (c’est-à-dire au minimum)
  • bien me relaxer

Tout cela prend du temps, donc je fais des choix.

J’arrête de suivre mes groupes facebook, je lève le pied sur mes correspondances (messageries et autres)…

Mais je garde le blog car il m’aide à entretenir ma motivation.

Je me recentre sur moi-même, sur ce qui est important pour moi.

Chose que l’on devrait faire tous. Car à trop vouloir répondre à toutes les sollicitations de la vie, on s’épuise.

J’apprends à faire du tri et j’élimine. Excellent sujet : désencombrer…

Vidéos du jour : se recentrer sur ses priorités

Pliage du jour : la lanterne

La lanterne est comme un phare dans la nuit qui guide le voyageur pour éviter que celui ne s’égare. Alors, j’ai fait une belle lanterne pour éclairer ma route.

lanterne

Merci pour vos commentaires… et à demain peut-être si je suis en forme, sinon ce sera la “pause”.

14 déc 2015