Art-thérapie et cancer

Qu’est-ce que l’Art-thérapie ?

arttherapie1

C’est une technique qui permet d’aider des personnes malades à s’exprimer à travers les arts pour mieux supporter la maladie grâce à l’aide d’un thérapeute.

L’Art-thérapie est fondée sur l’idée que les arts créatifs d’expression peuvent avoir un effet guérisseur sur les malades en les éloignant de leurs souffrances.

Pourquoi la proposer aux personnes atteintes par le cancer ?

Les personnes touchées par le cancer peuvent passer par des phases dépressives, douloureuses qui les isolent et les font terriblement souffrir car c’est une maladie qui renvoie directement à la mort et dont les traitements sont terriblement invalidants.

Dans les soins de support, dans les associations contre le cancer, on propose souvent des ateliers d’art-thérapie sous la conduite d’un thérapeute. Ces ateliers permettent aux personnes atteintes par le cancer d’exprimer leurs peurs ou leurs émotions cachées dans la création, réduisant ainsi leur stress  voire leurs douleurs.

Alors OUI, je pourrai aller dans des ateliers pour m’exprimer, pour être aidée, pour être guidée mais je préfère trouver seule le chemin en pratiquant le blogging, la photo, la marche contemplative… Je me sens parfois trop fatiguée pour prendre des transports (1h30 aller et 1h30 retour) et me rendre à la maison des patients de l’hôpital où je me fais suivre. Cela me demande trop d’efforts, trop d’énergie. Et l’énergie, j’en ai besoin pour lutter contre le cancer.

 

J’ai choisi de m’exprimer à travers le blogging, c’est mon mode d’expression sans thérapeute, à l’instinct.

Et à l’occasion de mes sorties, de mes marches, j’admire la nature et je prends quelques photos. Ces moments où je m’arrête pour admirer le paysage, écouter les bruits qui m’entourent, respirer les parfums, mâcher un brin d’herbe m’emplissent de bonheur. Ces instants, j’essaie de les capter en prenant une photo ou en faisant maladroitement une vidéo.

Voici quelques photos :

Moments magiques

pour moi, souvenirs d’été

images de vie…

N’hésitez pas à télécharger mon e-book pour recevoir ma newsletter ou bien à vous abonner à ma chaîne youtube pour recevoir toutes mes vidéos.

 

Commentaires (12)

  1. Ned

    Quand tu as mal dis le nous !
    le blogging c’est aussi le partage Non ?
    Le mal à l’âme c’est aussi le lot du malade (quel que soit la maladie)!
    l’art de l’écrit ou de l’image c’est bien de l’art … thérapeutique si l’on VEUT bien le partager …
    Là dans ma Bretagne Côtes d’émeraude avec la pluie le vent tempétueux de ces derniers jours j’ai déprimé “grave” ! Heureusement il y a eu des dépannages électriques à faire chez ma fille dans sa maison à 15 km.
    Et puis il y a les Blogs “amis” comme le tien qui permettent d’écrire …

    MERCI Éliane .

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Merci Ned pour ce gentil commentaire. C’est vrai que “agir” quelque soit l’activité permet véritablement d’oublier les douleurs, être avec des amis, parler aussi. Mais s’appesantir et ressasser toujours les mêmes rengaines peuvent lasser même les meilleurs ami(e)s.

      Répondre
  2. marie

    L art -thérapie ,oui…… . Moi le mot ” thérapie ” me gêne . Pour les gens qui ont des maladies graves ,tout devient “thérapie” .Plus rien n est gratuit , aucune action ,décision n’est gratuite .Comme c est dommage .Ton approche de l art par la découverte de sensations et d ‘images a travers tes promenades me parait beaucoup plus saines et plus positives .Continue tes ballades .

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Pendant des années (7 ans), j’ai suivi pour le plaisir des cours de peinture “L’expression de la personnalité à travers la peinture”. Le professeur qui enseignait la méthode Martenot, était presque une véritable thérapeute ou une excellente pédagogue. Je sortais de ce cours détendue en phase avec moi-même, ravie de tout ce qu’elle réussissait à nous faire exprimer. C’est pourquoi je pense que n’importe quel atelier d’expression artistique peut s’avérer positif si la personne qui l’enseigne a un regard bienveillant et valorisant, ce qui n’est pas toujours le cas sauf si celui-ci a été formé pour faire attention à la fragilité de la personne qu’il a en face de lui. Et toute formation a un coût. Moi je payais mon cours de peinture. Là ce sont soit l’hôpital (c’est-à-dire le contribuable) soit des associations (ligue contre le cancer, Institut Curie, dons) qui payent le thérapeute.
      Pour moi, la gratuité n’a rien à voir avec ce type d’activité. La maladie coûte cher tout simplement.
      Merci Marie pour ton commentaire et toi au Japon suis-tu des cours d’art, je suis fascinée par la beauté des arts japonais.

      Répondre
      1. marie

        Non,non,je ne parle pas d argent ,de frais ,de coût quand je dis que plus rien n est “gratuit” je veux dire “sans résultat attendu ” et” même sans but précis ” Je me suis mal exprimée . Doit on quand on est malade forcement aborder toutes les choses sous leur résultat ? moi, j ‘ai peur d y perdre du plaisir . Je pratique le Qiqong chaque matin pour soigner mes douleurs ,au début c’était “thérapeutique “et sans intérêt pour moi .j ai arrêté cette cette approche pour m oublier dans les mouvements de Gigong, pour repenser ma vie . Le Gigong a arrêté d être thérapeutique pour être une découverte vrai ,a ce moment la ,j ai vraiment eu l impression d avancer
        Au Japon je suis peintre en peinture a l ‘encre de chine depuis presque 30 ans .
        Mon professeur était une femme qui avait étudié le zen toute sa vie et qui m a sûrement très influencée dans ma peinture et dans ma vie .
        Je ne sais pas si je me fais bien comprendre , en tout cas bon dimanche

        Répondre
        1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

          Je comprends mieux maintenant ton point de vue. Mais parfois on a peut-être besoin d’être aidé pour revenir à l’essentiel. Ces ateliers sont à la fois une ouverture et un moyen de se recentrer sans autre objectif qu’une parenthèse de bien-être. Merci Marie d’avoir précisé ta pensée.

          Répondre
  3. Noah

    Bonjour Eliane,

    C’est vraiment inspirant tout ce que vous faites. Blogging, photo….comme thérapie pour lutter contre la maladie. Bon courage

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Merci Noah pour ton commentaire. Je sais que tu as un blog sur les abdos. Moi j’aimerais me pencher sur la question du développement de la masse musculaire quand on est malade, bref faire de la muscu mais en douceur. Y-a-t-il des solutions ?

      Répondre
      1. Noah

        Oui Eliane il y a pas mal d’exercices à faire avec son poids du corps ou des haltères libres.

        Répondre
        1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

          Super, merci Noah, j’irai voir sur ton blog.

          Répondre
  4. Renata

    Merci pour ta vidéo et le partage de tes photos.
    Que fais tu avec? Est ce que tu les colles quelque part et tu écris ????
    Tu as bien raison de le faire seule car le but de l’art thérapie est bien de se détendre alors si pour se détendre on devrait prendre des transports communs ce serait super contradictoire

    Répondre
    1. Eliane HEBERT (Auteur de l'article)

      Non pour l’instant, je n’en fais rien. Juste le plaisir de les regarder, de les faire défiler. Oui contradictoire plaisir et transports en communs en région parisienne.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>